Inauguration de la galerie App'Art Périgueux publié le lundi 23 mars 2009

Après plusieurs mois de préparation, l'App'Art, galerie d'art contemporain ouvre finalement ses portes dans son nouveau local ce lundi.

Le vernissage ce soir lancera une exposition collective à laquelle prendront part Daniel Faure, Evelyne Gautron-Jaffrain, Michel Brand, Luc Defontaine, et Serreirof dont j'ai parlé auparavant dans Périblog

[ voir ici mes billets concernant l'App'Art, Daniel Faure membre fondateur de la galerie, Serreirof etc. ]


Il n'est pas très facile de se rendre à la galerie si on n'y est jamais allé, aussi je joins une carte interactive ci-dessous pour vous permettre de la localiser.
Carte Blanche à Daniel Faure - inauguration de l'App'Art

Carte Blanche à Daniel Faure


L’installation de la galerie l’App'Art et de l’atelier de Daniel Faure au 10 rue Arago demandait un évènement particulier , d’où cette idée de l’association de donner carte blanche à Daniel Faure. Il proposa d’exposer avec quatre autres plasticiens : Evelyne Gautron-Jaffrain, Michel Brand, Luc Defontaine, Serreirof . Tous ces artistes ont en commun la volonté de tracer un parcours artistique original et personnel.

 

Ce qui les rapproche n’est donc pas une identification commune à un courant artistique passé ou actuel mais au contraire l’affirmation de la singularité de chacun ; affirmation sans concession dans sa particularité et son authenticité. C’est en cela qu’ils sont réellement contemporains.
Merci donc à eux cinq d’avoir accepté d’exposer ensemble pour inaugurer ce nouvel espace.


LE VERNISSAGE AURA LIEU LE LUNDI 23 MARS À 18 H



Cliquez les icones [+] ou [-] sur le plan pour zoomer, ou déplacez le plan en glissant avec votre souris.
Agrandir le plan sur Google Map



Photos en cours de préparation...

Libellés : , , ,




Meilleurs voeux de bonheur et de sante publié le vendredi 2 janvier 2009

Meilleurs vœux de bonheur et de santé pour 2009

Mes vœux pour 2009

Je souhaite sincèrement, santé, bonheur et prospérité, aux milliers de personnes, périgourdines ou non qui, tout au long de l'année 2008, sont venu sur Périblog lire mes articles et/ou simplement regarder mes photos. J'espère, durant la nouvelle année, continuer à vous apporter les informations sur Périgueux et sa région du genre de celles qui vous font revenir, et que vous trouvez, semble t-il, parfois utiles, acerbes, élogieuses, amusantes, déjantées etc. J'espère bientôt voir un plus grand nombre de commentaires sur les sujets débattus dans ce blog ; je vous fais confiance... Je mettrai un forum en place prochainement, afin de faciliter les discussions entre vous ou avec moi sur les sujets qui vous importent le plus.
La tablée au grand complet lors du réveillon du jour de l'an 2009
La tablée au grand complet. Il me semble que j'avais déjà les joues bien rouges... J'étais assis sur la chaise, marrante mais pas très confortable, qu'un artiste de passage à l'App'Art avait un jour décoré et laissé à Daniel Faure, peintre périgourdin (à ma gauche, que beaucoup d'entre vous connaissent déjà)

l'App'Art, « ça déménage ! »

Le titre fait bien sûr référence au déménagement imminent de l'association l'App'Art dont j'ai déjà parlé, et aussi au bruit que nous faisions au soir de la Saint-Sylvestre dans les locaux, définitivement fermés, situés place Daumesnil. Bien que votre humble serviteur se soit comporté sagement en cette occasion... du moins je crois, car bien que je sois resté près de sept heures en compagnie de ces joyeux tapageurs, je n'ai pas mémoire d'être entré dans les danses. Pourtant je ne me suis pas ennuyé. Qu'ais-je bien pu faire durant tout ce temps ? C'est le trou noir total dont je soupçonne le petit Pineau des Charentes artisanal auquel j'avais pris goût, être la cause.
Cheese-cakeJ'avais deux parts d'un délicieux cheesecake enveloppées dans du cellophane entre les mains et encore mes sous-vêtements sur moi lorsque je suis rentré ; je n'avais donc pas fait le « chippendale » dans un quelconque instant de total relâchement, ce qui est rassurant.

J'espère que vous ferez l'effort de venir voir les expositions dans le nouveau local de l'App'Art, situé dans une petite rue parallèle à la rue Wilson dès le mois de mars
[ Note : j'en reparlerai le moment venu ].

Véronique Faure, Daniel Faure, ?, ?, Sylvette Serieys, Francis Aviet
L'Association l'App'Art : Véronique Faure, Daniel Faure, ?, ?, Sylvette Serieys, Francis Aviet

[ Mise à jour - 19 janvier 2008 : j'avais publié quelques photos de notre petite fête, mais à la demande de quelques-uns des invités, je les ai retirées. J'avais aussi publié un texte au sujet de la fermeture de la galerie de peinture et je le publierai prochainement dans un nouveau billet ]

Libellés : ,




Commentaire de Anonymous Josie , le 2 janvier 2009 05:39  

Tous mes meilleurs voeux William, bonne année et le meilleur pour toi ! Biz

Commentaire de Anonymous beauvert , le 2 janvier 2009 10:55  

Que la crise annoncée soit de rire et non pas de larmes !

Meilleurs voeux pour 2009,
au plaisir de lire vos chroniques..

Commentaire de Anonymous Roger , le 2 janvier 2009 13:13  

Et moi donc, monsieur William!
Ne pensez pas que je vous oublie ! Ah mais que non !

Tous les bons trucs pour l'année 2009.

Commentaire de Anonymous boguy , le 3 janvier 2009 00:05  

Meilleurs voeux pour 2009 William et toujours de bons articles.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 3 janvier 2009 11:02  

Je découvre aujourd'hui ce site et suis ravie ! enfin avoir des infos et des contacts sur Périgueux. L'année commence bien, merci et bonne année.

_______Merci pour le com_______
Ça fait plaisir...
N'ayez pas peur d'ajouter votre nom ou un pseudo lors votre prochain commentaire. W

Commentaire de Anonymous Blanche , le 3 janvier 2009 20:09  

OK je me suis créée un compte ? je ne maîtrise pas le fonctionnement des blogs. Mais j'aimerais avoir des infos et autres contacts aussi je réitère mes vœux et ma joie de vous avoir découvert.
A bientôt

____Merci pour le Com_____
Merci Blanche, bien qu'il ne soit pas nécessaire de créer un profil bloggeur pour envoyer des commentaires. Dans le formulaire de commentaies, sélectionnez "Nom/URL" et entrez votre nom (ou pseudo) et l'adresse de votre site internet ou votre blog si vous en avez un. Sinon laissez la case URL vide. Vous pouvez aussi sélectionner "Anonyme" et simplement signer votre commentaire avec votre nom (ou pseudo). Merci à tous ceux qui prennent la peine de faire partager aux autres lecteurs leurs sentiments sur les issues débattues ici.
W

Commentaire de Anonymous Sylau85 , le 4 janvier 2009 20:21  

Bonne année 2009 et que tout aille pour le mieux du côté de Périgueux pour tous les jours de cette nouvelle année.

Commentaire de Anonymous Claire , le 4 janvier 2009 20:41  

Bonne année 2009 à toi William ainsi qu'à tes fidèles lecteurs.

Au plaisir toujours renouvelé de découvrir tes chroniques et d'admirer de très belles photos sur Périblog.

Bonne continuation, Claire.

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 5 janvier 2009 21:10  

Je vous souhaite une Bonne et belle année 2009.
Une périgourdine exilée à Paris
Catherine

Commentaire de Anonymous droopy , le 6 janvier 2009 13:57  

2009 est parti! que cette année t'apporte de la couleur, des idées, de la pêche, et que ta vie se déroule comme tu le souhaite!
Amour, Pognon, Succès!
Droopy.

Vernissage Sereirrof Perigueux 2008 publié le vendredi 19 décembre 2008

L'App'Art déménage

L'App'Art, galerie d'art, ouvre ses portes pour la dernière fois au public. En effet Véronique et Daniel Faure ont dû trouver un nouvel endroit où héberger l'association qu'ils ont créée voici près de 3 ans et demi. Comme l'Art Nôtre qui a fermé ses portes rue de la Sagesse l'an passé, la galerie doit être transformée en appartements dans un futur plus ou moins proche.

L'App'Art emménagera en février ou mars, au 10 rue Arago : la rue parallèle à la rue du président Wilson, à hauteur de la CCI. C'est tout à côté de Radio 103 Périgueux. Je regrette que ce soit trop à l'écart des parcours touristiques. Reste heureusement les habitués, dont je fais partie, qui continueront à visiter les expositions assez particulières, organisées par cette association dynamique. Daniel Faure y sera de nouveau peintre en résidence [ Daniel Faure sur Periblog ].

Si quelqu'un peut prêter ou louer à un prix modeste un local au centre de la vieille ville qui pourrait servir de galerie d'art auto-gérée, qu'elle ou qu'il se manifeste. C'est tellement triste depuis la disparition de l'Art Nôtre (qui en dépit des raisons avancées pour sa fermeture, au bout d'un an, reste vide et n'est toujours pas en travaux)...

Photos prises lors du vernissage de l'exposition de Sereirrof le 2 décembre a l'App'Art

Vernissage Sereirrof - 2 décembre 2008
Carole, William, Dominique Louis
Carole, moi et Dominique Louis - © Francis Aviet
Si vous voulez visiter l'App'Art dans ce qui est encore son écrin pour une ultime journée, rendez-vous demain au 1 place Daumesnil, au bas de la rue St-Front. Le peintre Sereirrof y expose une série d'oeuvres intitulée : « Drôles d'histoires ». Drôle de titre si vous me demandez, car les visages et les corps que Sereirrof a peints, ne sont pas ceux de créatures qui s'amusent beaucoup. Tourmentés, en soufrance... oui ; radieux, sereins... certainement pas.

Sereirrof peintreJe n'ai pas trop de temps ce soir pour vous décrire mon ressenti, mais disons que je n'acquerrais pas certaines de ces peintures pour égayer un salon. Picturalement, ce sont des oeuvres qui laissent un impact considérable dans l'esprit de ceux qui se sont attardés devant quelques instants... mais elles communiquent dans leur ensemble, trop d'angoisse. Le défini anatomique des personnages n'est pas sans rappeler celui de ceux peints par Goya ou les sculptures de Michel Ange. Les portraits en deux ou trois tons de célébrités qu'il admire, sont magnifiques, et ceux des compositeurs Gustav Mahler, tchèque, et de l'austro-hongrois György Ligeti m'ont particulièrement impressionné.

Vernissage Sereirrof - 2 décembre 2008
Vernissage Sereirrof - 2 décembre 2008
Vernissage Sereirrof - décembre 2008
Vernissage Sereirrof - 2 décembre 2008
[1] Gustav Mahler [2] ?
[1] Gustav Mahler [2] ?

[1] Jorge-Luis Borges [2] Gyorgy Ligerti
[1] Jorge-Luis Borges [2] György Ligeti

Je recopie ici le premier paragraphe de la présentation qu'a fait du peintre, un certain J.R.G. :
« Ce qui surprend et fascine dans l'oeuvre de Sereirrof, c'est la puissance de l'expression et, en même temps, l'intemporalité de ses personnages taillés dans la masse, sculpturaux, à l'anatomie violente, hommes et femmes en lévitation, égarés dans un espace sidéral, hommes et femmes, dos à dos, rivés à une tragique incommunicabilité. C'est l'homme, l'homme créé, dans toute sa nature qui, visiblement, cherche son origine ou son créateur. [ ... ] J.R.G. »

Libellés : , , , ,




Commentaire de Anonymous Helene Robert , le 22 décembre 2008 15:12  

Au fait, en passant, qui a acheté l'immeuble?...
Hélène
___________Merci pour le com________

Pas évident de le savoir Hélène... W

Vernissage Expo Skateboardeur publié le samedi 18 octobre 2008

Dieu comme le temps passe vite !... Je n'ai même pas encore parlé de l'exposition qui se tient à l'App'Art depuis presque deux semaines... (billet écrit samedi 18 octobre)

L'exposition se termine ce soir aussi je m'empresse de vous en parler.

Je me suis rendu au vernissage. Que dire?... que dire ?
Vernissage pour Expo Skate à l'App'ArtPluie battante... Martine La Vertu, comme elle désire se faire appeler depuis qu'elle est devenue propriétaire du café La Vertu, était là, débordante d'énergie et de jeunesse. Elle profitait d'une dernière période de congé avant de reprendre son travail à la mairie le mois prochain. Pablo terminait une de ses performances en directe dont le thème reste pour l'instant des visages colorés aux yeux expressifs.
Vernissage les planches et invitésNotre ami Marc Mounier, peintre dont tout le monde me loue le génie, semble être en train de remonter allègrement la pente... Joël Olivier, directeur de la culture à l'Espace Mitterand était là aussi. C'est un personnage sympathique qui a su rester humble en dépit de la fonction qu'il occupe. Je l'ai rencontré lors d'un évènement dont je parlerai prochainement.
Pablo a fini sa peinture
Pablo a fini sa performance
[1] Pablo à gauche, Marc Mounier en discussion [2] La nougatine et les petits choux à la crèmeNicolas Lux, photographe, écrasant de personnalité passait d'un invité à l'autre comme il est naturel de faire en ce genre d'occasion. Kristof Guez, autre photographe renommé, est venu accompagné de Sandrine, sa charmante compagne, organisatrice d'évènements musicaux.
Belinda Back, mère écossaise de Tom Penny, skateboardeurPuis j'ai fait la connaissance de Belinda Bach, peintre vivant depuis douze ans dans la région et dont le fils Tom Penny est, selon Wikipédia : « un skateboardeur professionnel né en 1977 originaire de Oxford, Angleterre. Il est connu pour son style calme, fluide et nonchalant ; et aussi pour sa maîtrise du frontside 180 Kickflip. »

Daniel Faure peintre en résidence à l'App'Art était là bien sûr. Il y avait enfin Francis Aviet un des membres actifs de l'association l'App'Art qui a aidé à organiser cette exposition sur les skateboardeurs et le vernissage. Francis est aussi éditeur du blog de l'App'Art (voir adresse plus bas). Un vernissage que j'ai particulièrement apprécié car pour une fois la moyenne d'âge était tombée bien en dessous de la quarantaine...


Vidéo clip filmé lors du vernissage à l'App'Art le 7 octobre 2008
par William Lesourd

Quand à l'exposition elle intéressera plus particulièrement ceux qui, à un moment ou un autre de leur vie, ont grimpé sur une planche à roulettes. Ce qui n'est pas mon cas. Il y a cependant des choses intéressantes à voir pour tout le monde, et si vous voulez connaître un peu mieux l'histoire de ce sport qui est apparu dans les années 50 (eh oui... une bonne cinquantaine d'années), vous n'avez plus que quelques heures pour en profiter.

Quelques repères historiques sur le skateboard

Malgré une origine mal définie, on peut dire que le skateboard est réellement apparu dans les années 50. En effet, il serait le résultat de différentes découvertes : à partir de roues de patins à roulettes, de trottinettes au manche cassé, etc.

Mais le plus cohérent serait de rattacher son apparition à la pratique du surf. Les premiers skateboards auraient été crées et utilisés par des surfeurs, les jours où il n'y avait pas de vagues. Il est alors défini comme un objet de substitution, « un surf des trottoirs ». Dans ce contexte, on peut supposer Duke Kahanamoku, un surfeur Hawaiien comme le premier skateur. Lire la suite ›

L'APP'ART
1 Place Daumesnil
24000 Périgueux
Tél : 05 53 46 61 91
Le blog de l'App'Art http://galerieappart.canalblog.com

All Boards Family
Espace Jules Verne
Av du Gl de Gaulle
24 660 Coulounieix-Chamiers
Tél : 09 77 99 70 65
Portable : 06 13 84 71 46
Fax : 05 53 45 60 31
Le site officiel de All Boards Family http://www.allboards.fr
Le site de All Boards Family sur MySpace www.myspace.com/allboards

Libellés : , , , , , ,




Commentaire de Anonymous boguy , le 22 octobre 2008 23:25  

Bravo William pour ce travail complet d'information et ...de formation. On a envie de tirer ces articles sur papier journal!

Daniel Faure expose au Paradis publié le mercredi 19 décembre 2007

Daniel Faure peintre au Paradis PérigueuxJeudi je suis monté au Paradis... Saint Pierre et sa barbe blanche, pardon, Daniel Faure était là, aux portes...

En vérité je ne parle pas de ce Paradis dans lequel tant de Chrétiens aspirent d'aller un jour se reposer indéfiniment, et pour lequel on me refusera probablement le permis de séjour, mais de celui qui fut au 19ème siècle le « poulailler » des théâtres : les places les plus hautes et les moins chères réservées à la populace démunie, mais en quête d'un peu de distraction et parfois de culture. Le paradis de ce film merveilleux, « Les enfants du Paradis », que je visionnais en Angleterre avec "my very dear Ex" blottie contre moi (qui s'endormait illico, bless her...) lorsque la nostalgie de la France me prenait.

Le Paradis (galerie vocale) Périgueux DordognePuisque nous sommes à Périgueux il n'y a, à ma connaissance, qu'un Paradis. Celui qui se trouve sur la place Faidherbe, de l'autre côté du pont des Barry, à cent mètres sur la gauche. Le nom complet est Le Paradis (galerie verbale). Il s'agit d'une maison où artistes, conférenciers, musiciens chanteurs et acteurs se produisent. Avec la disparition prochaine, et très regrettée de la galerie l'Art Notre, rue de la Sagesse, il est fort possible que cette salle aux justes proportions soit sollicitée de plus en plus par nos artistes locaux. Il est bien dommage cependant qu'elle ne soit pas comme l'autre, situé au centre de la vieille ville, mais on s'y habituera sans doute. De plus il y a ample espace pour se garer si vous vous y rendez en voiture.

Daniel Faure exposition Grande Panique au Paradis Périgueux 2007C'est donc là que Daniel Faure a accroché ces dernières toiles, toutes de noir vêtues. Il brosse sans idées préconçues, sans plan défini, sans même, avoue-t-il, une vision claire et affirmée, des excroissances blanches d'où s'extirpent osseux, deux bras, deux jambes, formant immanquablement des silhouettes humanoïdes. Certains de ces humains asexués semblent engagés dans des actes extrêmes de fuite ou de panique (d'où le titre de cette série) ; mais on voit parfois de la grâce – sans doute cet être n'a-t-il plus toute sa raison... puis, ici et là, un être plus lucide s'immobilise, prostré sur ses excréments ; il se replie sur lui-même, ayant pris conscience qu'il n'y avait aucune échappatoire possible ; et moi, planté devant cette foule pendue au plafond, j'entends le Zyklon B jaillir des pommes de douche et envahir la pièce... Sous peu, silence et inertie s'installeront.

Voila... Dans cette exposition, les œuvres de Daniel sont ouvertes à toutes les interprétations. Vous connaissez la mienne qui vaut ce qu'elle vaut ; faites nous entendre la vôtre si vous le désirez. Vous n'aurez ni tort ni raison ; car d'interprétation, qu'elle semble anémique ou formidable au yeux des autres, il n'y a aux yeux de Daniel, que la vôtre qui prévaut.

Voici ce que dit la publicité officielle de Daniel Faure :

La grande panique

L'un d'entre eux saute en l'air, l'autre se précipite, un troisième plonge (ou flotte ?) dans l'espace. Celui-ci s'élance, bannière au vent et celle-là danse, le corps renversé. Lui bascule tout son corps en arrière emporté malgré lui. Ces deux-là sont si proches... Immobiles, ils ont stoppé le temps. Elle, face à moi, tient dans ses bras...
- Qui sont-ils ?
- Exubérance ? Épouvante ?
- Ou courent-ils ?


Daniel Faure (l'adresse et le téléphone vont changer vers la fin de février 2009)
1 Avenue Daumesnil
24000 Périgueux
Tel : 05.53.46.61.91
Le site Web de Daniel Faure ›

D'autres œuvres récentes de Daniel

Daniel Faure Oeuvre 2007
Daniel Faure Oeuvre 2007


Le Paradis « galerie verbale »
8 Place Faidherbe
24000 Périgueux
Tel : 05 53 35 20 93
Fax : 05 53 06 04 29
www.theatre-leparadis.org ›

Libellés : , , , , ,




Une petite selection de mes billets



Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

PERIBLOG COMPTE PLUS DE 340 BILLETS...

Voici ci-dessous mes 25 derniers billets. Voir les archives (dans la colonne de droite) pour le reste mois par mois