Photos du vernissage de Xavier Boisserie publié le mardi 28 avril 2009

Diva et Xavier Boisserie à l'App'Art le 27 avril 2009 Le sale temps, un état d'esprit ténébreux et une barbe de trois jours ne m'ont pas empêché de me rendre à l'App'Art vers 19h à l'occasion du vernissage organisé pour le photographe Xavier Boisserie dont l'exposition est intitulée « Créatures Diva »... bien m'en a pris. A cette occasion David Chiesa que je n'avais pas revu depuis belle lurette extirper de sa contrebasse des onomatopées musicales était là, ce lundi soir, accompagnant au cours d'une divagation poétique, l'énigmatique Diva personnage lunaire et androgyne, parfois rencontré la nuit sur les scènes alternatives de la région.

Contrairement aux femmes, je suis souvent dépassé lorsqu'il me faut faire deux choses à la fois et comme je prenais des photos, mon attention était presque exclusivement tournée vers le visuel. Si bien que je n'aie pas retenu grand-chose du « péché originel » de Diva ou des notes de David qui ajoutaient à l'étrangeté du spectacle.
Diva et David Chiesa à l'App'ArtDavid Chiesa à l'App'ArtJe me souviens vaguement avoir vu sur l'écran des clips extraits de séries télévisées des années 70, d'un poulpe qui à cause de sa couleur verte fluorescente et de son mouvement tout en douceur me rappelait les lampes à lave du début de ces années-là. L'ensemble cependant, semblait être transposé dans une autre époque, dans un autre pays. Diva me rappelait une Marlène Dietrich qui aurait troqué les bas résilles pour le pantalon d'un officier de la cavalerie allemande et David que des confettis de lumière maculaient le visage et le crane rasé, avait un petit air de Nosfératu moins enclin tout de même que l'original à l'anorexie et moins avide de sang frais. Dans la profonde obscurité et moiteur qui régnait, j'inspectais mes pieds pour m'assurer que les frôlements ressentis de temps en temps contre mes chaussures provenaient bien de la main d'un spectateur assis à terre et non pas de rats porteurs de la grippe A venant tout juste de quitter le navire.

Quand la lumière fut, je me suis mis à circuler dans la salle, immortalisant quelques visages intéressants et devisant avec des connaissances sur le chemin du buffet. Au buffet autour duquel il ne restait malheureusement plus rien de décent à picorer. Au moment de quitter la galerie, je rencontrais une jeune femme qui m'était inconnue et dont la chemise lavande et fleurie m'avait interpellé peu auparavant. J'appris que Geneviève travaillait dans la communication en région parisienne et qu'elle était sur le point de venir s'installer en Périgord Noir. Qu'y a-t-il avec le Périgord pour que tant de spécialistes en communication veuillent y exercer leur spécialité ? Est-ce parce que les gens du terroir ont plus à apprendre dans ce domaine ici qu'ailleurs, ou bien est-ce à cause de la qualité de la vie ? Sans doute un peu pour ces deux raisons à la fois... Je lui ai parlé de « Club Business 24 » dont la prochaine rencontre aura lieu ce mercredi soir au Kyriad, afin qu'elle puisse se créer un réseau d'affaire local.Photo de Diva par Xavier Boisserie
2 photos de Xavier Boisserie
David Chiesa à l'App'Art
Lecteurs à l'App'Art consultant les livres de Xavier Boisserie
Visiteurs à l'App'Art lors du vernissage de Xavier Boisserie le 27 avril 2009
Vernissage de Xavier Boisserie à l'App'Art en avril 2009Quant à l'exposition que j'allais oublier... et bien je vous invite à aller la voir, car l'affluence ce soir-là ne m'a pas permis de bien l'apprécier et ainsi de vous en donner un bon aperçu. J'étais, comme je le suis de plus en plus souvent lors de vernissages, critique d'ambiance plutôt que critique d'art... jolie ambiance qui m'a requinqué. La foule, plus jeune qu'à l'ordinaire s'est assez rapidement dissipée sitôt la performance terminée.

Je n'avais jamais rencontré Xavier Boisserie, mais ceux qui le connaissent m'en ont dit beaucoup de bien. Les quelques photos sur les murs de la galerie et les albums disposés sur une des tables semblent confirmer que Xavier a un style qui lui est propre. Je retournerai prochainement à l'App'Art à un moment plus calme pour mieux évaluer son talent de photographe.

Libellés : , , ,




Xavier Boisserie présente DIVA à l'App'Art publié le lundi 27 avril 2009

Encore un de mes billets ces derniers temps qui ne sert pas à grand chose puisqu'il annonce un événement qui débutera dans un peu plus d'une heure seulement (il est 16h50 à l'heure où j'écris ceci). Peu d'entre-vous auront reçu cette annonce à temps.

Mais vous aurez compris sans doute que j'ai eu beaucoup de choses dans mon assiette en ce moment, ce qui m'empêche encore aujourd'hui d'être aussi assidu que je le voudrais.

Peut-être vais-je me rendre à ce vernissage et en rapporter quelques photos ; mais je suis un peu patraque aussi, je ne promets rien. De plus je n'aime pas les lundis et celui-ci, pour je ne sais quelle raison, me pèse encore plus que les autres.
Xavier Boisserie à l'App-Art le 27 avril 2009

Xavier Boisserie présente DIVA


Xavier BOISSERIE, photographe de l’intemporel, a rencontré Diva et a été témoin privilégié de la transformation de l’être, illustration pure de l’artifice poussé à l’extrême.

Il a choisi de présenter cette rencontre décalée dans une exposition de photographies intitulée « Créatures Diva », à l’App’Art du 27 avril au 09 mai 2009.

 

A l’occasion du vernissage le lundi 27 avril, à partir de 18h, Diva se produira en compagnie de David CHIESA (contrebasse) à 19 h.
[ Un de mes tous premiers billets sur Périblog en 2007, parlait de David Chiesa. Voir le billet ici ]

Le thème de la performance: le péché originel

VOUS ÊTES ATTENDUS NOMBREUX POUR LE VERNISSAGE QUI AURA LIEU CE SOIR, LUNDI 27 AVRIL Á PARTIR DE 18 H

[ voir ici mes billets concernant l'App'Art, Daniel Faure membre fondateur de la galerie, Serreirof et quelques autres ]



Cliquez les icones [+] ou [-] sur le plan pour zoomer, ou déplacez le plan en glissant avec votre souris.
Agrandir le plan sur Google Map

Libellés : , , ,




Le Clou (Traversée), Périgueux 26 Avril 2007 publié le samedi 28 avril 2007

Jeudi 26 Avril 2007 à Périgueux à eu lieu au théâtre du Palace le spectacle mis en scène par David Chiesa (photo ci-contre à la contrebasse), fondateur de la compagnie « Le Clou ».

Let's be honnest, je ne suis pas très réceptif à ce genre de spectacle, trop avant-garde pour mon goût pourtant éclectique ; mais je ne peux pas dénier qu'il y avait là des scènes marquantes qui me sont restées en mémoire longtemps après la fin du show. C'est difficile, voir impossible de décrire un tel spectacle, puisqu'il est fait de beaucoup d'improvisations de la part des danseurs, musiciens et de Kristof Guez qui avait la charge du visuel. D’ailleurs si je m'y essayais, je n’y ferais pas justice. Il fallait y être pour se faire sa propre opinion. A ne pas mettre entre toutes les oreilles et les paires d'yeux...

Les 16€ qu’ont coûté les billets pour une heure de show m'ont paru un peu cher, mais c'était sans doute justifié si l'on pense au professionnalisme des participants, dont certains étaient descendu de Paris, Toulouse voire même d'Allemagne.

J'admire ces femmes et ces hommes qui comme David Chiesa ont une vision et qui sans s’effrayer devant la tâche, mettent bout à bout, petit à petit, les éléments indispensable qui font de cette vision quelque chose de tangible, utile, beau.


Mise en scène de David CHIESA
Lumières : Michael VORFELD
Dispositif vidéo : Kamel MAAD et Willehad GRAFENHORST
Dispositif photo : Kristof GUEZ

Avec :
Musiciens
Violoncelle : Martine ALTENBURGER
Saxophone, soprano et sopranino : Michel DONEDA
Synthèse analogique : Marc PICHELIN
Contrebasse : David CHIESA


Danseurs
Michel RAJI
Fine KWIATKOWSKI
Yukiko NAKAMURA
Li PING TIN

Voici un site qui parle de Traversée et dont j'ai tiré quelques unes des données ci-dessus : http://www.odyssee-perigueux.fr/

Libellés : , , , ,




Une petite selection de mes billets



Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

PERIBLOG COMPTE PLUS DE 340 BILLETS...

Voici ci-dessous mes 25 derniers billets. Voir les archives (dans la colonne de droite) pour le reste mois par mois