Marsac Felibree 2008 Foiree publié le mardi 8 juillet 2008

À en croire les rumeurs qui sont parvenues jusqu'à moi, la Félibrée, grande fête occitane version 2008 n'a pas eu beaucoup de succès ; presqu'un demi-échec. Laetitia au café Errel, m'avait expliqué en quoi consistait cette fête, et avait su engendrer en moi, un normand, parmi d'autres désirs (car elle est très jolie), celui de m'y rendre. Mais le temps automnal en cette fin de semaine et surtout le lieu dans lequel l'évènement prenait place avait refroidi mon ardeur, à tel point que je ne m'y suis pas rendu.

En raison des élections municipales cette année, aucune commune ayant conservé dans son enceinte un charme occitan, ne s'était proposée pour accueillir les félibres en ses murs. Aussi, les organisateurs ont décidé, à tort il me semble, d'organiser la Félibrée dans un parc d'exposition... celui de Marsac sur l'Isle en l'occurrence, à quelques kilomètres de Périgueux : fantastique endroit pour que les fabricants de matériel agricole y alignent leur tracteurs tout neufs ou pour que les designers y exposent leurs cuisines haut de gamme, mais un pauvre choix pour un évènement traditionnel qui ne peut se faire que là où on peut trouver chaleur, âme et histoire.

Bien sûr de gros efforts de la part des bénévoles et des organisateurs ont été déployé pour rendre la Félibrée aussi authentique que possible et ceux-ci méritent sans doute nos applaudissement ; mais les centaines de guirlandes en plastiques n'ont rien pu y faire. Une Félibrée ne se fait tout simplement pas dans un parc des expos !... et faute d'autres endroits où la faire, elle aurait dû être tout bonnement suspendue pour une année ou faite à une échelle beaucoup plus restreinte et demandant moins de logistique, dans les rues de Périgueux même. Ce qui n'aurait pas été un mal, puisque mis à part le petit concert de la place du Coderc (dont je parle plus bas) il n'y avait pas grand chose en ville pour les visiteurs ce week-end là.

Je n'ai assisté à aucune des trois dernières Félibrées, et même si je vois sur les photos de Dominique ci-dessous à quoi ressemblent les danseurs occitans, je ne sais pas sur quel air ils font battre leurs sabots. Il serait bon, peut-être, que lors des Félibrées ou avant celles-ci, une petite troupe de danseurs, poètes occitans, etc. passe dans Périgueux, s'arrête sur les places (là où ce n'est pas entièrement envahi de voitures ou de tables et de chaises de restaurant), et nous offrent un échantillon de leur savoir, histoire de nous mettre l'eau à la bouche et de faire connaître aux résidents et aux touristes le lieu où la Félibrée se tient cette année là. De Samba Garage dans Périgueux, même si j'aime assez le rythme, j'ai eu ma dose, mais de belles petites danses folkloriques, s'il y en a eu, elles sont passées inaperçues ; est-ce normal ?
Pour voir d'autres superbes photos de Périgueux vue du ciel et en savoir plus sur Dominique Louis et la photo aérienne par ballon captif, cliquez ce lien ›

AERO-D-CLIC Photographies aériennes par ballon captif
Dominique Louis
Le Pignier - 24460 Agonac
Portable : 06 12 17 38 02
Web : louis.balloide-photo.com

Libellés : , , , ,




Commentaire de Anonymous Anonyme , le 5 juillet 2009 20:18  

Nous avons bien apprécier la Félibrée de Marsac,mon mari étant en fauteuil roulant cela était plus facile que dans certaines rues en pente, dommage qu'il n'y ai pas beaucoup de gens qui pensent a ces handicapés, car il y en a beaucoup.

Commentaire de Anonymous Charlie , le 20 octobre 2009 22:08  

Je viens de passer par hasard ici et je viens de lire votre petit billet. Je ne suis pas entièrement d'accord avec vous - ce qui peut paraître normal en tant que co-président du Bournat - car nous avions nos raisons de la faire à Marsac. Nous pouvons trouver l'occasion pour en parler si vous le souhaitez ...

___________Bonsoir et merci pour le com__________

Je vous contacterai dès que possible... W

Perigueux vue du ciel juin 2008 publié le vendredi 27 juin 2008

Cathédrale Saint-Front Périgueux vue du ciel juin 2008
Cliquez sur cette photo pour voir un agrandissement © Dominique Louis
La maison de Dieu vue du haut des cieux ; c'est mon ami le père Roberto Ramos, prêtre à la paroisse Saint-Front qui va être content !

Cette superbe photo de la cathédrale Saint-Front de Périgueux nous a été aimablement offerte par Dominique Louis, l'homme au ballon captif sur lequel est fixé un appareil photo. J'en ai parlé dans un précédent billet que je vous recommande de lire.
Cliquez sur la photo pour afficher un agrandissement ici

IMPORTANT ! Ces photographies sont protégées par des droits d'auteur. En savoir [+]

Pour voir d'autres superbes photos de Périgueux vue du ciel et en savoir plus sur Dominique Louis et la photo aérienne par ballon captif, cliquez ce lien ›

Pour faire des dons à la paroisse
Vous pouvez vous adresser directement à la paroisse ou bien le faire en ligne sur le site web sécurisé : www.denier24.fr

AERO-D-CLIC Photographies aériennes par ballon captif
Dominique Louis
Le Pignier - 24460 Agonac
Portable : 06 12 17 38 02
Web : louis.balloide-photo.com

Libellés : , , , , , , ,




Perigueux Photos aeriennes par ballon captif publié le mercredi 30 janvier 2008

De la place du Coderc à celle du Théâtre, il me suivait. « il », c'était ce grand ballon blanc qui sillonnait les rues de Périgueux samedi dernier. Il s'en fallut de peu pour que je m'identifie au petit garçon qu'accompagnait bien malgré lui, un ballon rouge dans les rues de Ménilmontant à la fin des années 50.


Dominique Louis - Photographies aériennes par ballon captifTrois faits cependant différenciaient mon ballon à celui du petit bonhomme:
1. Il était blanc
2. il était grand
3. sa liaison à un humain par deux ficelles l'empêchait de vaguer là où cela lui chantait.
Je me suis laissé rattraper, car intrigué, il me fallait savoir le « qui » et le « quoi » de cet ensemble étonnant.

Quelques mots échangés avec le maître ont suffit pour me faire comprendre qu'il s'agissait là d'un ballon captif dont la fonction était de prendre des photographies aériennes. Il faudrait ne jamais poser de questions pour pouvoir demeurer dans un monde fait de fantaisie...

Dominique Louis, l'homme derrière ou plutôt sous le ballon était dans nos rues pour sensibiliser les gens de la ville à ce service relativement nouveau.

Avant de photographier notre belle région vue du ciel, Dominique était artisan du bâtiment. Il a ressenti le besoin de changer de profession. La découverte fortuite sur Internet de cette activité lui a rappelé ses études dans l'audiovisuel lorsqu'il était plus jeune. Une passion latente pour la photographie l'a donc conduit à Balloïde Photo (voir le site de Dominique pour plus d'infos).

Périgueux vue du ciel


IMPORTANT ! Ces photographies sont protégées par des droits d'auteur. En savoir [+]

Cliquez sur la photo pour faire apparaître un agrandissement sous celle-ci.

Périgueux Place Charles De Gaule et Boulevard M. Montaigne
Vue de la Place Charles De Gaulle et du Boulevard Michel Montaigne se prolongeant au loin vers l'Avenue Georges Pompidou et l'Hôpital en haut à droite

Périgueux - Saint Front, pont des Barris et rivière L'Isle
Vue de la Cathédrale Saint Front près du Pont des Barris et la rivière l'Isles. Le Quartier Saint Georges se trouve à droite sur la photo



Périgueux - Place Francheville et le cinéma Cap
Le Monoprix à gauche, la Tour Mataguerre près de l'office de Tourisme (sur l'élargissement), puis la Place Francheville et le Cap Cinéma

Périgueux - La Poste PTT et la place du Théâtre
Le bureau des postes et télécommunications (PTT) principal de Périgueux et la place du Théatre à gauche (sur l'élargissement)



Périgueux - Mairie, la place du Coderc et cathédrale Saint Front
La vieille ville avec la Place du Coderc à gauche , la Mairie de Périgueux et la Cathédrale Saint-Front (sur l'élargissement)

Périgueux - Saint Front, pont des Barris et rivière L'Isle
Vue de la Cathédrale Saint Front près du Pont des Barris et la rivière l'Isles. Le Quartier Saint Georges se trouve à gauche sur la photo



Périgueux - Saint Front, pont des Barris et rivière L'Isle
Vue de la Cathédrale Saint Front et de la ville de Périgueux centre

Comment cela fonctionne t-il ?

  • Le ballon est gonflé à l'hélium pour être bien sûr plus léger que l'air
  • son altitude de travail se situe entre 5 et 150 mètres, sans demande d'autorisation préalable de survol (hors zone d'aéroport qui nécessite de prévenir la tour de contrôle)
  • il peut prendre des photos sous des vents inférieurs à 30km/h
  • un appareil photo numérique (un canon EOS 400D équipé d'un objectif grand angle 17–50 mm et d'un stabilisateur d'image) est fixé sur une plate forme amovible arrimée au ballon
  • le tout est relié par deux filins à un harnais qu'enfile l'opérateur, qui grâce à un écran de contrôle et des boutons placés devant lui peut visionner l'image et diriger l'appareil photo (système piloté par radiocommande).

Ce service peut être utile aux offices de tourismes, ponts et chaussées, promoteurs immobiliers, propriétaires de maisons d'hôtes / gîtes / terrains de golfe, collectivités, BTP et expertise batiment, particuliers etc.
Combien cela coûte t-il ?... 4 à 5 fois moins cher que par avion ou hélico (et c'est naturellement plus rapide à mettre en œuvre) à ce qu'il parait.

Originaire d'Agonac à 15 km au nord de Périgueux, Dominique Louis, 47 ans, est marié et a deux enfants.


AERO-D-CLIC Photographies aériennes par ballon captif
Dominique Louis
Le Pignier - 24460 Agonac
Portable : 06 12 17 38 02
Web : louis.balloide-photo.com

Libellés : , , , , , , ,




Commentaire de Anonymous Annick , le 5 février 2008 19:39  

je ne connais pas Périgueux mais vue du ciel cela parait magique et fantastique.
moi qui vie en banlieue parisienne je peux dire que Périgueux est beaucoup plus beau.
vivez-y heureux chers périgourdins.

Une petite selection de mes billets



Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

PERIBLOG COMPTE PLUS DE 340 BILLETS...

Voici ci-dessous mes 25 derniers billets. Voir les archives (dans la colonne de droite) pour le reste mois par mois