Oscar Rabine expose a Perigueux publié le samedi 15 mars 2008

Peinture avec chat de Gustave Rabine
Peinture avec chat de Gustave Rabine
J'ai rencontré mon ami Jean Boussuges « le poète du Coderc », ce vendredi soir, appuyé contre une barrière, reprenant son souffle. Il se rendait au Musée d'Art et d'Archéologie du Périgord où le célèbre peintre russe Oscar Rabine faisait son vernissage. Je l'ai naturellement accompagné.

Xavier Darcos, en présence de Véronique Merlin Anglade, la conservatrice du musée et de Jean-Paul Daudou fait un discours pour nous présenter Gustave Rabine
Xavier Darcos (et oui, il est partout ce monsieur... notez la confortable paire de chaussures qu'il porte) en qualité de maire de Périgueux et ministre de l'éducation nous présente Oscar Rabine. On peut apercevoir Véronique Merlin Anglade, la conservatrice du musée et Jean-Paul Daudou


Visiteurs lors de l'exposition de Oscar Rabine
Visiteurs lors du vernissage d'Oscar Rabine
Oscar Rabine signe des posters
Oscar Rabine signe ses posters. Sa femme est à ses côtés

Mise à jour : 27 avril 2008
Je ne finirai donc jamais le billet sur Oscar Rabine... nous sommes à la veille de la fin de son exposition et il est maintenant trop tard. Je viens de rajouter quelques photos pour vous donner un petit aperçu de son style et de la qualité de ses œuvres.
Pique-nique capitaliste par Oscar Rabine
Le train et le chatLes loups ont faim

Sculptures d'Etienne Haidu (1907 - 1996)
Une impressionnante collection de sculptures d'Étienne Haidu (1907 - 1996)

Libellés : , , , , , ,




Commentaire de Anonymous Anonyme , le 17 mars 2008 23:48  

Merci de l'info et des photos! je vais courir au musée voir Rabine et revoir les sculptures d'Haidu!

Hollande pour Moyrand et Fillon et Juppe pour Darcos publié le jeudi 13 mars 2008

Maintenant que je connais les résultats, je vais me limiter à ajouter quelques photos à ce billet.

Michel Moyrand près du café la Truffe sur la place du Coderc, sur le point d'être interviewé par TF1. J'ai pris cette photo du café Errel vers 13h30.
Michel Moyrand près du café la Truffe sur la place du Coderc, sur le point d'être interviewé par TF1. J'ai pris cette photo à partir du café Errel vers 13h30.
Selon les principaux médias du pays, Périgueux était ce soir la capitale politique de la France... En tout cas, ce qui se passe ici nous passionne tous au plus haut point.

Ce soir je suis allé écouter les discours de Francois Fillon (premier ministre), Alain Juppé (maire de Bordeaux, élu au premier tour des municipales), Xavier Darcos (maire de Périgueux et ministre de l'éducation) et Jean-Louis Demaret (tête de liste du MoDem qui a rassemblé 6% des voix dimanche dernier). M. Demaret s'est rallié à Xavier Darcos, ce qui l'a rendu naturellement très populaire auprès du millier de personnes présentes dans la salle de conférence du Théâtre.


Xavier Darcos parle en présence du premier ministre et du maire de Bordeaux
Xavier Darcos parle en présence du premier ministre et du maire de Bordeaux
Xavier Darcos maire de Périgueux saluant la foule avec François Fillon, premier ministre
Xavier Darcos saluant la foule avec François Fillon

William Lesourd se mêlant aux journalistes
Moi, me mêlant aux journalistes (le garde du corps de M. Fillon, je crois, se tient derrière moi...
François Fillon a Périgueux au cours des municiplales 2008
Francois Fillon est venu pour soutenir Xavier Darcos à Périgueux et revigorer les « troupes ».

Ce soir c'est relax... Comment font Messieurs Darcos et Moyrand pour qu'ils aient autant d'énergie après une campagne si difficile (quoique j'aie entendu M. Moyrand sur TF1 demander à Josette (son docteur ? ) quelque stimulant car il avait un coup de pompe) ?

Et maintenant, quelques photos encore plus floues que les précédentes (flou artistique ? non, mais un appareil photo qui n'est pas adapté à ce genre de prises de vues)
Yves Guena, Francois Fillon, Xavier Darcos, Alain Juppé, Jean-Louis Demaret
Yves Guena, Francois Fillon, Xavier Darcos, Alain Juppé, Jean-Louis Demaret
Alain Juppé, maire de Bordeaux
Alain Juppé, maire de Bordeaux
Xavier Darcos, sa femme Laure, et François Fillon
Xavier Darcos, sa femme Laure, et François Fillon

Libellés : , , , , , ,




Commentaire de Anonymous Mathilde , le 14 mars 2008 10:06  

Je suis entièrement d'accord ; les municipales sont des élections locales et ne sont pas un test, national pour où contre le gouvernement en place. Laissons le gouvernement faire son travail et les maires faire le leur.
Ne votant pas sur la commune de Périgueux, je ne sais pas lequel des candidats peut être le meilleur pour le bien-être de la ville et de ses habitants. Par contre je souhaite que celui qui sera élu dimanche fera tout son possible pour que cette jolie ville aille de l'avant sans arrière pensée bassement politique.
Que le meilleur gagne !!!
raleuseduperigord.rmc.fr
Mathylde

Municipales 2008 de Perigueux - 2 commentaires repondus publié le mercredi 12 mars 2008

Ceci est en réponse à deux commentaires, l'un plus virulent que l'autre, postés ce mardi soir sur le billet intitulé «Darcos - Moyrand - Elections municipales Perigueux 2008 », publié vendredi 7 mars.

À Maryse

La réforme de l'enseignement primaire n'était pas chose triviale, tout le monde le sait. Que Nicolas Sarkozy ait voulu présenter cette réforme dans la ville même où le ministre de l'éducation – qui avait mis au point cette réforme – est le maire, me semble parfaitement logique. Le fait que cela ait coïncidé avec la campagne pour les communales, peut être considéré comme la cerise sur le gâteau (une cerise empoisonnée, comme nous le savons tous).

Pour ce qui est du cumul des mandats, il semblerait que Xavier Darcos, en plus de savoir organiser son temps, a su s'entourer d'une équipe d'élu(e)s compétent(e)s avec laquelle il communique par téléphone-conférence, tous les matins pendant son ministère (deux à quatre matins par semaine, je crois). S'il a confiance dans les personnes qu'il a recrutées et que celles-ci appliquent ses consignes, pourquoi veux-tu qu'il regarde par-dessus leurs épaules à longueur de journée ? Périgueux n'est pas comparable en taille à Bordeaux, la capitale de la région Aquitaine. Périgueux est dans une enclave ; à moins qu'elle phagocyte les communes alentours elle restera de taille humaine et pas plus difficile à gérer qu'un autre chef lieu de petite ou moyenne importance, surtout une fois que tous les projets en cours seront réalisés...

Même si dans le contexte présent je me moque des partis politiques, ne trouves-tu pas sain que Périgueux soit à droite alors que le reste de la Dordogne est à gauche ? Cela rétablit la balance un peu, et sert de contrepoid, non ? Pour ce qui est du foie gras, je n'en suis pas particulièrement friand et après deux ans et demi à Périgueux, je n'ai toujours pas eu la chance de (allez, disons-le, l'argent pour) goûter ce diamant noir dont tu parles... N'oublie pas à ce propos que, le foie gras et les truffes proviennent de communes de gauche et que les producteurs qui vendent ces produits de luxe aux marchés et foires de Périgueux, où affluent les touristes, y trouvent certainement leur compte...

Au fait, j'ai beaucoup aimé les poèmes que tu as composés et postés sur ton site (Maryse a fermé son blog en mai 2008). As-tu visité le blog rédigé par Jonavin ? Ses écrits sont eux aussi d'excellentes qualités (http://lafleurdesmaux.over-blog.com/). [ Mise-à-jour (09/01/2009) : il semblerait que le site de Jonavin n'existe plus, du moins plus à l'adresse que j'ai donné. ]
Je ne sais pas où est ce code dont tu parles à la fin de ton commentaire (xavv !!!)...

À Nino

Votre message est plus véhément et plus militant Nino, et je préfèrerais ne pas m'engager dans ce genre de dialogue. Cela me forcerait à donner un soutien plus considérable encore à Xavier Darcos et j'ai peur d'apparaître comme un partisan « dur » de la droite ; ce que je ne suis absolument pas, et je le prouverai bientôt lorsque je parlerai du candidat pour qui je voterai dimanche prochain (j'ai appris un peu tard dimanche soir que je devais voter à Trélissac, et je n'ai pas pu m'y rendre avant la fermeture des scrutins... do'h ! comme dirait Homer Simpson)

Mon désir reste le même : c'est-à-dire que l'on vote pour la personne et ce qu'elle apporte à sa commune par son travail et son aura et, non pas pour le parti dont elle porte l'étiquette ; et vous ne m'enlèverez pas la conviction que Xavier Darcos a transformé et continuera de transformer notre ville durant son mandat et, qu'il est indubitablement le maire dont Périgueux a besoin, pour qu'elle devienne et reste un des plus beaux fleurons de la France. Ne tuons pas l'élan amorcé depuis que Xavier Darcos est maire-ministre... c'est pourquoi je dis que, quand bien même Michel Moyrand serait un bon maire (mais cela reste tout de même à prouver), il n'est pas utile ni souhaitable d'en changer à présent. Qu'on veuille bien m'excuser si ce que je dis ici et dans tous mes billets sur les communales au sujet de Monsieur Moyrand, sonne un tantinet condescendant.
If it ain't broke, don't fix it ! Comme disent les anglo-saxons.

Je le répète, les élections communales doivent être dépolitisées – surtout en ce moment, alors que les partis d'opposition n'ont rien de fondamentalement différent à proposer – et comme pour être cohérent avec mes propos, je voterai pour Francis Colbac (eh oui, un maire communiste !...), dimanche prochain. Il semble avoir beaucoup fait lui aussi pour la commune de Trélissac dont il est le maire sortant. Je pars de l'idée qu'on ne remercie pas une personne qui a bien fait les choses en lui donnant un coup de pied aux fesses (j'en reparlerai d'ici samedi)... Les seuls candidats pour lesquels je ne voterai jamais, sont ceux des partis extrêmes, qu'ils soient de droite ou de gauche.

Nino, vous dites :
« Vous rendez-vous compte de ce que vous écrivez ? Savez-vous que ces propos sont insultants à l’égard de ceux qui estiment devoir rester fidèles à eux-mêmes et ne souhaitent pas négocier avec leur conscience en fonction des « opportunités » ? »

les « opportunités » dont je parlais Nino, sont celles qui ont permis de sortir Périgueux de l'anonymat ; ce sont celles qui feront en sorte que certains projets visant à améliorer la qualité de notre vie à tous se concrétisent en temps et sous budget ; ce sont celles aussi qui aideront à rendre la ville plus attractive aux éventuels investisseurs. Il ne faut pas se leurrer, Nino, mais un maire-ministre a plus de poids auprès d'un gouvernement en place qu'un élu qui n'est que maire (qui sera encore moins influent s'il est maire avec une étiquette de l'opposition) ; il en sera toujours ainsi sous n'importe quel gouvernement, qu'il soit de droite ou de gauche. Lorsque je parle des opportunités à saisir, Nino, ça peu vous sembler répugnant (et vous n'avez pas tort, car l'opportunisme sous certaines formes est une bien vilaine manie), mais je suis pragmatique, voila tout. Il sera toujours temps, pour celles et ceux qui le souhaitent, de jouer la carte des partis politiques lors des élections présidentielles de 2012.


Michel Moyrand expose ses projets pour les municipales de 2008 (© 109apx.fr)

Xavier Darcos expose ses projets pour les municipales de 2008 (© 109apx.fr)


Ceux qui en leur âme et conscience, votent pour Michel Moyrand parce qu'ils pensent sincèrement qu'il est un meilleur choix pour la ville et ses habitants, et bien ceux-ci ont toute mon estime. Ceux qui par contre, en politisant les communales, veulent endiguer les manœuvres d'un gouvernement en place alors qu'il n'est au pouvoir que depuis dix mois, ne me semblent pas très raisonnables, ils m'apparaissent même montrer un certain égoïsme en dépit de toutes leurs rhétoriques qui visent à les faire passer pour les seules personnes capables de sentiments sociaux...

Mais ne suis-je pas moi aussi, en train d'arborer un certain égoïsme lorsque j'exprime le désire de voire la réélection de Xavier Darcos (et une certaine inclination à commettre des Péchés véniels) ? Je m'imagine : arpenter des rue propres, ombragées et bien pavées de Périgueux ; m'assoir au chaud soleil printanier, en sirotant un café tout en navigant l'Internet (grace aux bornes wifi) ; dire bonjour à mon copain Kamel qui sera, je l'espère, naturalisé car il travaille dans le bâtiment et vivra peut-être dans un logement social décent et abordable pas très loin du centre ; dire à Geneviève d'essuyer ce sourire insolent qu'elle a, parce que son épicerie fine de la place du Coderc ne desemplit pas et bien d'autres choses qui n'ont rien à voir avec tout ce débat devenu trop sérieux, comme admirer les croupes rebondies des belles périgourdines qui passent devant la terrasse du café Errel (oui, oui, je classe cela parmi les péchés véniel...). Bon, il est tard et je fabule sans retenue. Il faut dire qu'avec le temps qu'il fait ces derniers jours il faut bien rêver. Comme je le faisait remarquer à Thierry ce midi, si l'on fait abstraction de l'épaisse couverture de nuages, des bourrasques de vent et de la pluie continue, il fait plutôt beau, non ?

Évidement j'exprime ici mes opinions personnelles, et les 1700 1625 visites que ce blog aura reçu d'ici ce soir (depuis vendredi 7 mars), n'en fait pas un outil d'influence bien important auprès des dizaine de milliers d'électeurs qui iront aux urnes à Périgueux et à Trelissac ce dimanche 16 mars.

Libellés : , , , ,




Commentaire de Anonymous Ludo , le 12 mars 2008 22:51  

Félicitations pour ton billet sur les élections. L'opposition et la presse nationale (que je ne trouve pas si neutre que ça) ont tendance à mélanger les municipales avec la présidentielle
pour fausser l'opinion. Je ne crois pas que les gens s'y trompe tant que ça ! l'anti-Sarkosisme primaire m'exaspère, même si comme toi, je ne suis pas toujours dans sa ligne. Ludo

Merci Ludo... J'apprécie les commentaires de tous bords, mais ça fait tout de même plaisir d'avoir un commentaire favorable de temps en temps. Cela demande un certain courage de la part de la personne qui l'écrit, même si elle le fait sous le couvert de l'anonymat ou d'un pseudo ; oui, c'est bizarre, mais on a comme peur d'être démasqué... W

Commentaire de Anonymous Maryse , le 14 mars 2008 23:05  

Bon, elle a compris, tu aimes Darcos !!!
( pour le code, c'est le truc anti spam qui fait recopier des lettres et à la fin de mon comm. je devais écrire quelque chose qui commençait pas "xav", j'ai cru qu'il fallait que j'écrive le nom de Mr le Maire pour que ça passe, ça frisait la conspiration ! d'autant que tu es créateur de site...)
Bien sur Périgueux n'est pas Bordeaux, mais je ne change pas d'avis pour ce qui est du cumul des mandats. Etre ministre pour moi n'est pas compatible avec une autre fonction, même si ça donne les moyens d'acheter des truffes !
La seule fois où j'ai dû, pour des raisons perso voir des élus, et bien j'ai trouvé beaucoup de compréhension et c'était des gens du PS.

Merci pour le site que tu me conseilles, je suis toujours curieuse de ce que peuvent créer les autres. @ plus Périblog

Merci Maryse d'être revenue. Nous campons donc tous les deux sur nos positions.

Il est de coutume d'associer la compassion avec les gens de gauche, car historiquement les mouvement gauchistes ont permit, le siècle dernier, les avancées que l'on sait en matière de la qualité de la vie et des conditions du travail de nos aïeuls ; mais je ne vais pas te faire un cours d'histoire ; une histoire que je connais d'ailleurs assez mal... ce que je sais, c'est que les temps ont changé, et tu trouveras statistiquement maintenant autant de bienveillance chez les élus de droite que chez ceux de gauche.

La gauche, par le biais d'une propagande bien menée, tend à vouloir perpétuer la perception qu'elle a les problèmes des petites gens plus à cœur que les autres tendances. Que tes élus aient été de gauche dans ton cas, c'est un fait, mais cela veut-il dire que s'ils avaient été de droite tu n'aurais pas été aussi bien comprise ? Permets-moi d'en douter. Il y a des gens bons et des imbéciles de tous bords... à droite et à gauche ; et c'est pour cela que je ne peux pas devenir membre d'un parti quelconque.

Je ne connais pas Xavier Darcos personnellement, même si je lui ai serré la paluche (comme les trois quarts de la population périgourdine), je ne peux donc pas dire si je l'aime bien en tant qu'individu ou pas... le trajet qu'il a accompli m'impressionne et, je sens chez cet homme, dans ses écrits ou lorsqu'il parle devant une caméra un amour réel et profond pour Périgueux... et comme j'aime Périgueux il a ma voix. Pas réellement bien sur puisque je vote à Trelissac, où je donnerai ma voix au maire communiste, Francis Colbac.

Je t'invite à visionner (si ton ordinateur te le permet), les deux vidéos faites par 109px.fr détaillant les projets des deux candidats, et que j'ai posté hier soir ci-dessus. Elle t'informeront un peu plus sur ces deux hommes et leur programme respectif. Tu remarqueras que la vidéo de Michel Moyrand dure deux fois plus longtemps que celle de Xavier Darcos. Je n'en tire aucune conclusion, sauf peut-être que Michel Grégroire, l'intervieweur de 109apx.fr devrait regarder sa montre la prochaine fois pour, s'assurer que les interviews soient équitablement menés.

Vivement que ces élections se terminent que je puisse enfin parler de choses plus intéressantes !... W

Pour ceux que cela intéresse :
Le code anti-spam dont tu parles, s'appelle aussi un CAPTCHA. C'est un test utilisé sur Internet dans les formulaires pour se prémunir contre les soumissions automatisées et intensives réalisées par des robots malveillants.

Les robots utilisent un logiciel de reconnaissance de caractères afin de pouvoir automatiquement recopier le code dans le champ et soumettre des informations erronées ou malveillantes. Afin de tromper ces logiciels, les lettres ou les chiffres (souvent les deux) qu'il nous faut recopier sont générés de manière aléatoire et sont souvent déformé et/ou se détache difficilement sur un fond coloré ou avec motif. Le 'XAV' qu'il te fallait recopier n'était que pure coïncidence. Le hasard fait tout de même bien les choses...

Municipales 2008 et petition pour l'Art Notre a Perigueux publié le lundi 10 mars 2008

Les deux principaux candidats aux municipales de Périgueux ont eu chacun 45% ; il y aura donc un second tour.

Je ne suis pas complètement déçu, même si j'aurais aimé voir mon candidat de choix (Xavier Darcos) être élu au premier tour ; mais ses résultats ne sont pas aussi mauvais que la presse l'avait si malicieusement prédit. Les électeurs périgourdins ont montré qu'ils étaient capable de penser pour eux-mêmes.

Je ne partage pas le choix de certains d'entre vous, mais il est évident à voir les chiffres, que vous avez tous voté avec votre cœur et votre tête. Vous avez fait ainsi abstraction des influences venant de droite et de gauche.

Mon désir serait qu'au deuxième tour, vous mettiez de coté ce qu'il vous reste de convictions politiques, et ne pensiez uniquement qu'au futur de votre ville. Je ne demande pas aux électeurs de gauche, bien sûr, de renier l'amitié ou la sympathie qu'ils ressentent pour Michel Moyrand – que je respecte bien évidemment, mais dont l'heure d'être maire de Périgueux, à mon avis n'est pas encore venu –, ni de renier l'amour pour leur prochain, ni d'arrêter de se révolter contre la pauvreté et les injustices de toutes sortes... Voter pour un candidat qui est dans un gouvernement de droite ne signifie pas cela. Souvenez-vous (si vous étiez en âge de comprendre) de ce qu'avait dit Giscard d'Estaing à Francois Mitterand durant la campagne présidentielle de 1974 : « Tout d'abord je trouve toujours choquant et blessant de s'arroger le monopole du cœur. Vous n'avez pas Monsieur Mitterrand, le monopole du cœur ! Vous ne l'avez pas... J'ai un cœur comme le vôtre qui bat à sa cadence et qui est le mien. Vous n'avez pas le monopole du cœur. ». Oui en effet, la droite (surtout celle-ci) à un cœur elle aussi ; même si l'éblouissement causé par la Rolex de notre Président nous empêche malencontreusement de le voir battre...

Jean-Paul Daudou, premier adjoint au maire de Périgueux
Jean-Paul Daudou (à droite sur la photo), premier adjoint au maire de Périgueux
Alain Dupuy demeurant à Angoulême, enquêteur de sondage pour la SOFRES
Alain D. demeurant à Angoulême, enquêteur de sondage. Alain était à Périgueux pour reporter en premier lieu, le résultat du dépouillement des 200 premiers bulletins de vote au QG de la SOFRES à Paris pour qui il travaille.

Je crois que mon billet de vendredi 7 mars intitulé « Darcos - Moyrand - Elections municipales Perigueux 2008 » sur les communales est toujours d'actualité. Je l'ai un peu affiné (mais pas raccourci...) et j'ai ajouté quelques photos.

Permettez-moi de réitérer le fait qu'en dépit des propos tenus dans mes derniers billets, dont celui-ci, je ne suis pas membre d'un quelconque parti de droite (ou de gauche) et ne le serai jamais ; j'aime trop mon indépendance... Il s'avère tout simplement, qu'en ce moment, je ne vois pas de meilleur gouvernement que celui mené par Nicolas Sarkozy et François Fillon pour le bien des français et de meilleur maire que Xavier Darcos pour le bien des périgourdins. Il est possible que dans 6 ans je change d'avis, mais il est bien trop tôt encore pour le savoir.

Un geste pour l'Art Nôtre

J'aimerais lancer une campagne pour que l'Art Nôtre soit ré-ouvert, ou si cela n'est pas possible, pour que l'on ouvre un lieu semblable en superficie et sans fioriture (que l'on baptiserait du même nom) au centre de la ville où les artistes locaux pourront tour à tour, pour un prix de location (très) modique, exposer et vendre leurs œuvres. J'offrirais mes services, si la mairie le veut bien, pour m'occuper bénévolement de la salle.

Si vous êtes artiste ou si vous regrettez tout simplement le sort fait à l'Art Nôtre, merci de m'envoyer un commentaire que j'imprimerai et présenterai sous la forme d'une pétition au maire élu (Xavier Darcos ou Michel Moyrand). Pour valider votre voix, veuillez ajouter votre nom complet. Celui-ci apparaitra sur l'imprimé, mais n'apparaitra sur le blog que si vous m'en donnez la permission.

J'en reparlerai dans les prochains jours, mais vous pouvez d’ores et déjà m'écrire à ce sujet. Je vous en remercie d'avance.

Le dicton de la semaine

New York photo prise par Rajanee Bhana mon ex-épouse en 2005
Dicton de Marc Twain. Photo prise par Rajanee mon ex-épouse entre l'ile de la Statue de la Liberté et Manhattan en 2005

Bonne semaine à toutes et à tous ! W

Libellés : , , , , , ,




Commentaire de Anonymous PaulM , le 10 mars 2008 14:56  

Bonjour,
"D'arrêter de se révolter contre la pauvreté et les injustices de toutes sortes..." ( ? )
Ceci est un discoure impossible!
Le Malheur est là tous prés de vous,bien cachée,se cachant volontairement et vous lui demander de se taire ? Pour nos petites vies confortables,combien doivent payer ? Quand Giscard parlait " du cœur " il parlait du sien... il parlait de compassion, d'aumône, de condescendance
alors que Mitterand parlait de justice .
Le monde est souffrance que vous le vouliez ou non et votre richesse intellectuelle d'aujourd'hui (positive) d'autres la payeront par leurs ignorances .
Merci pour votre blog intéressant et toujours très richement ... illustré.
Paul M

Merci. Vous m'avez mal lu, Paul... j'ai dit en résumé que je ne demandais pas aux électeurs de renier les qualités de cœur qu'on leur reconnaît, bien au contraire, mais de mettre leur convictions purement politiques de coté afin qu'ils ne soient pas influencés négativement au moment de faire le choix pour le futur de leur commune. Mais je me rends compte après relecture du paragraphe concerné que la construction alambiquée peut en effet créer confusion. Je vais l'améliorer.

La gauche a cette perdurable perception que les gens qui ne les joignent pas ne sont pas capables d'être touchés par les malheurs de notre société. Si c'était le cas, les gens de droite seraient tous des sociopathes, ce que j'ai du mal à croire. W

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 10 mars 2008 21:19  

Il est bien evident que Xavier DARCOS EST SÜREMENT un bon maire mais Alain JUPPE nous a démontré que lorsque l'on s'occupait à fond de sa ville on était beaucoup plus crédible que lorsque l'on était entre PARIS ET PERIGUEUX ËTRE MINISTRE ET MAIRE pour moi c'est trop de bla bla un est délaissé forcement et les périgourdins ce qui veulent c'est un maire disponible

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 9 septembre 2009 15:13  

Il est écrit : "Il s'avère tout simplement, qu'en ce moment, je ne vois pas de meilleur gouvernement que celui mené par Nicolas Sarkozy et François Fillon pour le bien des français et de meilleur maire que Xavier Darcos pour le bien des périgourdins."... Allez encore une fois : "Il s'avère tout simplement, qu'en ce moment, je ne vois pas de meilleur gouvernement que celui mené par Nicolas Sarkozy et François Fillon pour le bien des français et de meilleur maire que Xavier Darcos pour le bien des périgourdins."... Ahhhh, comme c'est bon de rire en ces temps de crise..... Oui, Sarkosy et Fillon ont créer le meilleur gouvernement qui soit avec tout ce qu'il y a de meilleur : fermeture de lits d'hôpitaux, augmentation des prélèvements obligatoires, cadeaux en tous genres aux plus riches, coup de massue sur les plus pauvres, expulsion à gogo, travailler plus pour gagner moins.... Oui, c'est le meilleur gouvernement qui soit.....

Commentaire de Blogger Periblog , le 10 septembre 2009 13:54  

__________Merci Anonyme...________
Vous déformez ce que j'avais dit à cette époque. Mon opinion était que Sarkozy était alors le meilleur choix pour la France (un meilleur choix que Sigolene Royale. Il suffit de voir dans quel chaos la gauche se trouve depuis des lustres pour ce rendre compte que j'avais raison. De même que j'avais raison en disant que Xavier Darcos était le meilleur choix pour Périgueux. En ce moment nous aurions un maire qui n'est pas moins que ministre pour l'emploi et qui avait un grand projet de rénovation des vieux quartiers, alors que maintenant... mais ne relançons pas ce sujet, je ne suis pas ici pour faire de la politique. W

Darcos - Moyrand - Elections municipales Perigueux 2008 publié le vendredi 7 mars 2008

Mise à jour : aux dernières nouvelles Xavier Darcos et Michel Moyrand sont coude à coude avec 45% chacuns (45.3% liste Darcos - 45,7% liste Moyrand).

Périgueux, la mal connue

À mon arrivée à Périgueux en juin 2005, que savais-je de cette ville ? Rien, ou presque. En fait j'allais descendre sur Ribérac ; mais en cours de route, entre Birmingham au Royaume-Unis et Gaillon dans l'Eure où je faisais une escale, je décidais de changer de destination, comme cela, sur un coup de tête. Quand je suis arrivé ici, Périgueux m'était étranger sous plus d'un angle. Savais-je, 21 ans auparavant lorsque j'étais encore en Normandie, que cette ville existait ? oui, vaguement... En Grande-Bretagne où les anglais ne cessaient de diffuser des documentaires sur les expats vivant en Dordogne, ils focalisaient toute leur attention sur Sarlat, Ribérac ou Bergerac, mais jamais sur la capitale administrative de la région. Pourtant, et en un éclair, je suis tombé sous le charme de cette ville politiquement bleue à la ceinture rouge ou rose et, où les gens qui y vivent sont souvent pleins de contradictions. Moi qui ai vécu dans de jolies villes, mais aussi dans des villes de peu d'intérêts ou franchement laides – Birmingham en l'occurrence – mais toutes ayant un certain renom, j'étais sidéré de constater qu'une ville aussi joliment parée que l'était Périgueux puisse être si mal connue.

Périgueux, la magnifique

La toute nouvelle place Francheville avec cinéma multiplexe et restaurants à Périgueux. Droits d'auteur d.louis@balloide-photo.com
L'impressionnante place Francheville avec cinéma multiplexe, restaurants et parking sous-terrain

Puis, voila que l'on s'est mis à parler de Périgueux ; de plus en plus... À tel point que des membres de ma famille en Normandie, m'en ont fait la remarque. Un temps, j'ai cru que c'était parce que je venais de m'y installer, et j'étais tout naturellement prêt à prendre le crédit pour l'engouement nouveau que cette ville inspirait dans les médias... Seulement, dans les reportages, on y associait non pas mon nom mais celui d'un certain Xavier Darcos, ministre de je ne savais trop quoi, et j'ai dû vite me rendre à l'évidence que j'avais surestimé mon aura.

Mon enthousiasme pour les affaires de la ville

Pris dans l'emballement des élections présidentielles de 2007, je me suis intéressé à la gestion de la ville (ça va faire sourire mon conseiller à la Société Générale s'il me lit...) et à ceux qui en étaient responsables : Jean-Paul Daudou, Xavier Darcos et le reste de l'équipe municipale dont j'inclus bien évidemment les dizaines de personnes qui travaillent dans l'ombre, est dont on entend que trop rarement prononcer les noms. Ils furent les instigateurs et les meneurs des projets qui ont été mis en œuvre ces dernières années et qui ont fait de la ville, un lieu de passage et même de villégiature incontournable pour tous les touristes visitant le Périgord et, ce qui n'est pas moins important, un endroit fort agréable à habiter. Bien sûr on vous dira que les gens aux moyens modestes ne peuvent plus trouver un appartement en centre ville et c'est sans doute vrai ; j'aimerais trouver un F2 à 350€ à deux pas de l'Hôtel de Ville moi aussi, mais dans quel centre de chef lieu en France ces murs bon marché existent-ils ?

Une campagne pour les municipales est lancée

La semaine dernière, sur la place du Coderc, Anne Karassef une bien charmante équipière de Michel Moyrand, tête de liste représentant le parti Socialiste, m'a remis son programme alors que celui-ci conversait avec un concitoyen non loin de moi ; et chose qui ne m'était jamais arrivé auparavant, je l'ai lu avec attention d'un bout à l'autre. Mon impression première, était qu'il y avait beaucoup trop d' « etc. » en bout d'énumérations, un peu comme si M. Moyrand ne voulait pas ennuyer les lecteurs avec des choses triviales ou parce qu'il voulait suggérer qu'il n'y avait pas de limites aux choses qu'il projetait de faire. Quelle qu'en soit la raison, j'ai trouvé que le programme était bon, mais qu'il était généralement vague. Cette sensation de « vaguitude » (pour parodier Segolène Royale sur la Grande Muraille) s'est accrue la nuit dernière lorsque j'ai pu comparer son programme à celui de Xavier Darcos, maire sortant et tête de liste UMP, que je venais d'obtenir en fin d'après midi à sa permanence du cours Montaigne.

Michel Moyrand tête de liste (Socialiste) aux communales à PérigueuxDu programme de Michel Moyrand j'ai surtout retenu qu'il voulait transférer la mairie dans les locaux de l'actuelle Chambre de Commerce et d'Industrie de la rue Wilson (et où irait donc la CCI ?). L'idée est qu'il ferait de l'actuelle mairie un « centre d'action culturelle » comprenant un pôle des métiers d'arts, des résidences d'artistes, des associations culturelles et même une artothèque (un mot très à la mode en ce moment). Alors que j'applaudis à la volonté de créer un lieu d'exposition d'œuvres d'art en plein centre ville, je crois que l'actuelle mairie n'a pas vocation à devenir ce lieu. Périgueux n'a pas l'ambition de devenir une très grande agglomération et c'est tant mieux. Aussi doit-elle préserver ce bel Hôtel de Ville qui lui confère l'aspect de ville de province si cher à nos cœurs...

Périgueux à besoin d'un nouvel Art Nôtre

Pour venir en défense de Michel Moyrand, je dirai que la ville aurait dû agir plus pour sauvegarder la galerie d'art, l'Art Nôtre dans la rue de la Sagesse (mais en avait-on fait la demande ?). La perte de l'Art Nôtre est bien plus importante qu'on ne le croit. Beaucoup d'artistes dépendaient d'une ou deux expositions annuelles pour se faire connaître, vendre quelques œuvres et augmenter ainsi leur pouvoir d'achat (voici deux autres mots bien à la mode).

Des amis artistes à l'Art Nôtre de Périgueux de 2005 a 2007
Des amis artistes rencontrés à l'Art Nôtre dans la rue de la Sagesse.
C'était un endroit de passage bien fréquenté et d'un accès facile. Qu'y-a-t-il maintenant pour le remplacer ? Est-il trop tard pour que la ville achète le rez-de-chaussée où se trouvait la galerie et la réaménage en incluant un chauffage central qui manquait cruellement durant les froides journées d'hiver ? Sinon est-il envisageable de transférer l'Office Périgourdin du commerce qui se trouve à l'autre bout de la rue de la Sagesse, vers un autre lieu (les locaux de la CCI ?...) pour faire place à un nouvel Art Nôtre ? La question reste posée.



J'ai trouvé le programme respectif des deux têtes de liste assez similaire, mais peut-être est-ce parce que je ne suis pas suffisamment averti pour discerner les subtiles différences qui peuvent exister entre deux listes de projets. Cependant le programme de M. Darcos m'a laissé une meilleure impression. Comme de bien entendu, et à la différence du programme de M. Moyrand, son programme à lui, comprend un bilan des projets achevés ou en voie de l'être en plus de ceux qu'il prévoit de réaliser dans les 6 prochaines années. Une grande partie de ces projets sera sans doute achevée, si on lui en donne la chance, dans deux ans, dans le cadre de « Périgueux 2010 » pour lequel M. Darcos a reçu la « Mariane d'Or des maires de France » en 1999. Le programme de M. Moyrand m'a laissé sur ma faim. Sans doute ceci n'est t-il dû qu'à une question de style.

Points principaux du programme Darcos

Xavier Darcos maire sortant et tête de liste (UMP)aux communales à PérigueuxJ'ai relevé ci-dessous une liste de choses que je considère importantes et qui, en plus des projets déjà réalisés ou en cours de réalisation sont inscrits dans le programme Darcos :
  • Implantation de bornes Wifi à proximité des espaces publics et multiplication des bornes publiques d'accès gratuit à Internet
  • installation chaque hiver de la patinoire sur l'esplanade du théâtre
  • créer des liens intergénérations
  • amélioration de l'accès urbain aux personnes handicapées
  • création d'un numéro vert pour orienter les « accidentés de la vie » vers le service le mieux adapté
  • aides à la rénovation de l'habitat et poursuite du programme de logement social
  • création de « zones 30 »
  • développement des pistes cyclables
  • plus d'espaces pour les piétons
  • plus d'arbres dans la ville (objectif 100 plantations par an)
  • mise en valeur des abords de la Cathédrale et des bords de l'Isle
  • rénovation des boulevards et embellissement des espaces publics
  • et parce que je commence à prendre un peu trop de votre précieux temps, permettez-moi de clore cette énumération à l'instar de M. Moyrand (ou Yule Brynner dans Anna et le roi, version 1956) : « etc. etc. »
Voila, il me faut conclure ce billet car les élections sont pour dimanche et le temps presse. Je n'ai pas réussi à être aussi impartial que je l'aurais aimé. Mais comment aurais-je pu l'être après avoir pris la peine d'étudier les deux offres ? Un programme m'a séduit plus que l'autre, et il m'est difficile de le cacher.

Votez dans l'intérêt de votre ville

Pensez à votre ville, pensez à vos parents, pensez à vos enfants si vous en avez et pensez à vous-même. Est-il judicieux comme le suggèrent certains partis politiques de voter pour sanctionner, alors que tant de choses autour de vous sont en jeu ? Bien sûr que non, vous n'êtes pas dupe... Alors Moyrand ou Darcos ? Le choix final doit appartenir à vous seul dans l'optique de bénéficier à la commune et à ses habitants, et non pas à un parti politique quel qu'il soit !

Libellés : , , , ,




Commentaire de Anonymous Maryse , le 8 mars 2008 01:37  

bon, j'attends ! c'est peut-être l'avant dernière fois que je passe sur ton blog...

Commentaire de Blogger William Lesourd , le 8 mars 2008 08:42  

Imaginons que tu habites Périgueux et que tu sois concernée par ce vote...
Si, tu prends la peine d'examiner en détail les programmes de Michel Moyrand et de Xavier Darcos, comme je viens de le faire, Maryse tu verras qu'il n'y a pas photo. En tout cas c'est mon avis (et mon avis tu en prendras pleinement connaissance lorsque j'aurais publié mon billet); mais voila, peu de gens prennent cette peine et, dans un esprit de facilité préfèrent s'en remettent à ce que leur dit le parti auquel ils adhèrent, ou les médias dont l'impartialité me semble souvent bien discutable. Alors si les programmes qui t'ont été envoyés par les deux principaux candidats à la mairie de Périgueux, languissent en ce moment dans la poche jaune destinée au recyclage, sors-les de là et rempli ton devoir civique ; un devoir qui ne s'arrête pas au simple geste de glisser une enveloppe dans une urne, mais de savoir avant tout en ton âme et conscience qui mieux est à même de te servir et de servir ta ville et tes concitoyens et, de voter pour cette personne et non pas pour ou contre, comme cela pourrait malheureusement être le cas, le parti qu'elle représente.
Un maire est élu pour une période de 6 ans... Certaines choses ne doivent pas êtres traitées avec légèreté et c'est encore plus vrai en ce qui concerne Périgueux : une ville qui me parait être à l'aube d'un essor touristique et commercial sans précédent. Un essor qu'il serait (à mon avis) irresponsable de freiner ou d'endiguer.
W

Commentaire de Anonymous Maryse , le 11 mars 2008 23:53  

ne comprends que ces cumuls existent encore...Même si c'est utile à Sarko pour venir faire ses shows médiatiques occasionnels
Je n'ai aucune confiance dans ce gouvernement. Et Darcos est proche de Sarko, ça me suffirait pour lire son programme avec un regard très septique.
Ils sont trop loin de la France qui souffre tous.
Et Périgueux est "traditionnellement à droite", ça doit faire partie du kit avec le foie gras et les truffes...pour ce qui est des élections dans mon village, je suis allée à une réunion de présentation. On y voit l'équipe, on voit comment sont les gens. Il y a au moins cet avantage dans un petit village, c'est que les gens se présentent simplement et n'ont pas un conseil en comm. pour leur concocter un discours.
Et voilà !
(mais tu as fait exprès ou quoi, le code commence par "xavv" !!!)

Commentaire de Blogger Nino , le 12 mars 2008 00:17  

« Mon désir serait qu'au deuxième tour, vous mettiez de coté ce qu'il vous reste de convictions politiques, … »
Quel courage ! Quel humanisme ! Quelle dignité ! Quelle honnêteté envers soi-même !
Je ne suis pas sûr que l’argument soit très favorable au candidat que vous prétendez soutenir ; sans doute méritait-il mieux que cet appel au reniement.

Vous rendez-vous compte de ce que vous écrivez ? Savez-vous que ces propos sont insultants à l’égard de ceux qui estiment devoir rester fidèles à eux-mêmes et ne souhaitent pas négocier avec leur conscience en fonction des «opportunités» ?

Il est vrai qu’après l’appel à l’opportunisme (16 février 2008) et l’apolitisme érigé en gonfalon il ne faut s’étonner de rien, pas même des quelques relents douteux qu’exhale le pot autour duquel vous tournez. Prenez enfin vos responsabilités, respectez vos propres convictions, si vous en avez, et moi-même je les respecterai, fussent-elles divergentes des miennes.
Mais ne me demandez plus de «mettre de coté» mes engagements ; même la politique mériterait un minimum de dignité, c’est du moins l’une des convictions auxquelles vous ne me ferez pas renoncer.

Nino

Commentaire de Blogger William Lesourd , le 13 mars 2008 00:08  

Maryse, Nino, j'ai répondu à vos commentaires dans un nouveau billet publié le 12 mars.

Quelle virulence dans vos propos Nino !... Je ne vous rejoindrai pas plus qu'il ne le faut dans ce débat que vous voulez absolument politiser. W

Lutte contre le VIH / SIDA à Périgueux publié le vendredi 30 novembre 2007

Dimanche dernier au théâtre de Périgueux, en parallèle à un spectacle culinaire élaboré par deux chefs de renoms : Jean-Francois Laroussarie et Hubert Tarbouriech et donné pour le bénéfice de Réseau VIH, le peintre Pablo à créé une toile devant une foule d'environ 700 spectateurs. Il l'a gracieusement offerte au Docteur Philipe Lataste, responsable du service de médecine qui accueille des malades atteints d'affections médicales concernant la gastro-entérologie, l'infectiologie y compris les maladies tropicales et le VIH.

Photo de groupe de Patrick Médée, Jean-Paul Daudou, Pablo, Docteur Philippe Lataste, Jean-Francois Laroussarie, Hubert Tarbouriech
De gauche à droite : Patrick Médée, Jean-Paul Daudou, Pablo, Docteur Philippe Lataste, Jean-Francois Laroussarie, Hubert Tarbouriech

Franck Lestrade, Directeur des Affaires Générales et de la Communication au Centre Hospitalier de Périgueux a organisé une petite célébration mercredi dernier pour officialiser le don fait par le peintre et qui depuis égaye le couloir du service medical.

Y étaient convié : Dr. Lataste, Patrick Médée (Directeur du C.H. de Périgueux), Jean-Paul Daudou (1er Adjoint au Maire de la ville), Pablo et enfin les deux comparses du spectacle de dimanche. M. Lestrade n'a pas oublié d'inviter le personnel soignant à partager les rafraîchissement et d'excellentes viennoiseries faites maison. Messieurs Daudou, Médée et Tarbouriech ont profité de ce rassemblement pour rendre à ces femmes et hommes un hommage touchant et tout à fait mérité.

Article du journal Sud Ouest au sujet du spectacle de dimanche 25 novembre donné au théâtre de Périgueux. Mise a jour 18 janvier 2008 : Malheureusement je viens de me rendre compte que Sud Ouest faisait payer pour les articles archivés (3.30€ pour celui-ci). C'est fort ennuyeux, surtout lorsqu'il s'agit d'articles qui relatent de faits divers ou d'évènements exclusivement régionaux voire locaux.

Jean-Francois Laroussarie Chef et formateur à l'école hôtelière du Périgord, Boulazac.
Site Web : L'école hôtelière du Périgord

Hubert Tarbouriech propriétaire et chef
La table du Pouyaud
Route de Paris
24750 Champcevinel (sortie de Périgueux)
tél. +33 5 53 09 53 32
fax. +33 5 53 09 50 48
Site Web : La table du Pouyaud
Hubert Tarbouriech a écrit le livre ci-contre  «Des fourneaux d'antan à ma table en Périgord »

Libellés : , , , , ,




Commentaire de Anonymous Roger Oxöh , le 11 janvier 2008 14:28  

Je passe souvent mes vacances dans la région de St Crépin d'Auberoche, je profitais dernièrement de trainer mes baskets dans Périgueux, (le lendemain de Noël... pas un chat, c'est formidable! la ville pour moi tout seul!!), je constatais que Pablo décorait des murs vides de ses dessins et peintures.
Ce type a du talent, c'est sûr, et c'est grâce a ton blog que j'ai retrouvé sa trace.
Merci mille fois!

Roger

Une petite selection de mes billets



Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

PERIBLOG COMPTE PLUS DE 340 BILLETS...

Voici ci-dessous mes 25 derniers billets. Voir les archives (dans la colonne de droite) pour le reste mois par mois