Vernissage Kristof Guez et Marc Pichelin publié le jeudi 18 décembre 2008

Vernissage à la Visitation novembre 2008
Vernissage à la Visitation novembre 2008Le mois dernier, je me rendais à la Visitation pour le vernissage de Nocturnes, une exposition proposée par Kristof Guez et Marc Pichelin : respectivement photographe et phonographiste.

Au hasard de ses déplacements dans toute la France et ailleurs, Kristof Guez sort son appareil moyen format et capture sous la lumière blafarde des clairs de lune, des scènes citadines, campagnardes, montagneuses ou marines. L'effet est troublant et les scènes prêtent à l'interprétation : nous ne sommes pas habitués à voir notre environnement baigné dans ce drôle d'éclat.

La technique de la photo de nuit est simple : elle est celle que les photographes argentiques utilisent depuis des années : avec l'appareil fixé sur un trépied fermement posé au sol, le photographe règle en fonction de la luminosité et de la sensibilité de son film le diaphragme de son objectif sur une petite ouverture, f8 en l'occurrence, et expose le film durant une longue période (5mn dans ce cas). Il n'est pas surprenant qu'avec une si longue exposition, on puisse parfois apercevoir dans le bleu du ciel, l'égratignure laissée par un objet céleste ou comme déchirant le noir profond d'une route, les sillons rouge et blanc des véhicules bien terrestre. Si la technique est à la portée de tous ceux qui utilisent encore le matériel argentique, le regard artistique du photographe en revanche n'est réservé qu'à une élite, dont Kristof fait évidemment parti.
Marc PichelinKristof Guez - novembre 2008
[1] Kristof Guez [2] Marc Pichelin

Je n'ai pas encore parlé du son de Marc Pichelin, compositeur phonographiste. J'ai trouvé déconcertant que les sons, pour clairs et nets qu'ils fussent, n'aient rien eu en commun avec les images (ou vice versa). Ne pouvant faire de rapprochement entre ce que je voyais et ce que j'entendais, j'occultais instinctivement l'un pour mieux apprécier l'autre. Mais j'aurai sans doute l'occasion d'écouter le travail de Marc dans d'autres circonstances.Nocturnes - 3 photos de Kristof GuezNocturnes, c'est au Centre Culturel de la Visitation (à deux pas du marché de Noël) et cela se termine le vendredi 19 décembre.

Puisque nous parlons de clairs de lune et de photos, voici la Mare au clair de lune photographiée en 1904 par Edward Steichen, et vendue en février 2005 chez Sotheby's à New York pour 2,9 millions de dollar ! un prix astronomique...Mare au clair de lune par Edward Steichen - 1904

Libellés : , , , ,




Commentaire de Anonymous rOger , le 20 décembre 2008 18:20  

Bonsoir William, je me suis permis cette intrusion pour ajouter ce détails: Il ne faut pas oublier avec le fameux trépied; un déclencheur pour éviter les vibrations qui peuvent gâcher la prise!

Et juste au passage, il y a pour quelques euros et un peu de bricolage, se fabriquer ce petit accessoire a moindre frais comme sur ce lien "http://www.astrosurf.com/rondi/instru/decl350d/"

Roger ;)

Commentaire de Anonymous eva baila , le 29 janvier 2009 11:08  

Cette photo est étrange, elle a l'air d'un tableau surréaliste, c'est sans doute ce qui explique son "prix"...

Vernissage Expo Skateboardeur publié le samedi 18 octobre 2008

Dieu comme le temps passe vite !... Je n'ai même pas encore parlé de l'exposition qui se tient à l'App'Art depuis presque deux semaines... (billet écrit samedi 18 octobre)

L'exposition se termine ce soir aussi je m'empresse de vous en parler.

Je me suis rendu au vernissage. Que dire?... que dire ?
Vernissage pour Expo Skate à l'App'ArtPluie battante... Martine La Vertu, comme elle désire se faire appeler depuis qu'elle est devenue propriétaire du café La Vertu, était là, débordante d'énergie et de jeunesse. Elle profitait d'une dernière période de congé avant de reprendre son travail à la mairie le mois prochain. Pablo terminait une de ses performances en directe dont le thème reste pour l'instant des visages colorés aux yeux expressifs.
Vernissage les planches et invitésNotre ami Marc Mounier, peintre dont tout le monde me loue le génie, semble être en train de remonter allègrement la pente... Joël Olivier, directeur de la culture à l'Espace Mitterand était là aussi. C'est un personnage sympathique qui a su rester humble en dépit de la fonction qu'il occupe. Je l'ai rencontré lors d'un évènement dont je parlerai prochainement.
Pablo a fini sa peinture
Pablo a fini sa performance
[1] Pablo à gauche, Marc Mounier en discussion [2] La nougatine et les petits choux à la crèmeNicolas Lux, photographe, écrasant de personnalité passait d'un invité à l'autre comme il est naturel de faire en ce genre d'occasion. Kristof Guez, autre photographe renommé, est venu accompagné de Sandrine, sa charmante compagne, organisatrice d'évènements musicaux.
Belinda Back, mère écossaise de Tom Penny, skateboardeurPuis j'ai fait la connaissance de Belinda Bach, peintre vivant depuis douze ans dans la région et dont le fils Tom Penny est, selon Wikipédia : « un skateboardeur professionnel né en 1977 originaire de Oxford, Angleterre. Il est connu pour son style calme, fluide et nonchalant ; et aussi pour sa maîtrise du frontside 180 Kickflip. »

Daniel Faure peintre en résidence à l'App'Art était là bien sûr. Il y avait enfin Francis Aviet un des membres actifs de l'association l'App'Art qui a aidé à organiser cette exposition sur les skateboardeurs et le vernissage. Francis est aussi éditeur du blog de l'App'Art (voir adresse plus bas). Un vernissage que j'ai particulièrement apprécié car pour une fois la moyenne d'âge était tombée bien en dessous de la quarantaine...


Vidéo clip filmé lors du vernissage à l'App'Art le 7 octobre 2008
par William Lesourd

Quand à l'exposition elle intéressera plus particulièrement ceux qui, à un moment ou un autre de leur vie, ont grimpé sur une planche à roulettes. Ce qui n'est pas mon cas. Il y a cependant des choses intéressantes à voir pour tout le monde, et si vous voulez connaître un peu mieux l'histoire de ce sport qui est apparu dans les années 50 (eh oui... une bonne cinquantaine d'années), vous n'avez plus que quelques heures pour en profiter.

Quelques repères historiques sur le skateboard

Malgré une origine mal définie, on peut dire que le skateboard est réellement apparu dans les années 50. En effet, il serait le résultat de différentes découvertes : à partir de roues de patins à roulettes, de trottinettes au manche cassé, etc.

Mais le plus cohérent serait de rattacher son apparition à la pratique du surf. Les premiers skateboards auraient été crées et utilisés par des surfeurs, les jours où il n'y avait pas de vagues. Il est alors défini comme un objet de substitution, « un surf des trottoirs ». Dans ce contexte, on peut supposer Duke Kahanamoku, un surfeur Hawaiien comme le premier skateur. Lire la suite ›

L'APP'ART
1 Place Daumesnil
24000 Périgueux
Tél : 05 53 46 61 91
Le blog de l'App'Art http://galerieappart.canalblog.com

All Boards Family
Espace Jules Verne
Av du Gl de Gaulle
24 660 Coulounieix-Chamiers
Tél : 09 77 99 70 65
Portable : 06 13 84 71 46
Fax : 05 53 45 60 31
Le site officiel de All Boards Family http://www.allboards.fr
Le site de All Boards Family sur MySpace www.myspace.com/allboards

Libellés : , , , , , ,




Commentaire de Anonymous boguy , le 22 octobre 2008 23:25  

Bravo William pour ce travail complet d'information et ...de formation. On a envie de tirer ces articles sur papier journal!

Le Clou (Traversée), Périgueux 26 Avril 2007 publié le samedi 28 avril 2007

Jeudi 26 Avril 2007 à Périgueux à eu lieu au théâtre du Palace le spectacle mis en scène par David Chiesa (photo ci-contre à la contrebasse), fondateur de la compagnie « Le Clou ».

Let's be honnest, je ne suis pas très réceptif à ce genre de spectacle, trop avant-garde pour mon goût pourtant éclectique ; mais je ne peux pas dénier qu'il y avait là des scènes marquantes qui me sont restées en mémoire longtemps après la fin du show. C'est difficile, voir impossible de décrire un tel spectacle, puisqu'il est fait de beaucoup d'improvisations de la part des danseurs, musiciens et de Kristof Guez qui avait la charge du visuel. D’ailleurs si je m'y essayais, je n’y ferais pas justice. Il fallait y être pour se faire sa propre opinion. A ne pas mettre entre toutes les oreilles et les paires d'yeux...

Les 16€ qu’ont coûté les billets pour une heure de show m'ont paru un peu cher, mais c'était sans doute justifié si l'on pense au professionnalisme des participants, dont certains étaient descendu de Paris, Toulouse voire même d'Allemagne.

J'admire ces femmes et ces hommes qui comme David Chiesa ont une vision et qui sans s’effrayer devant la tâche, mettent bout à bout, petit à petit, les éléments indispensable qui font de cette vision quelque chose de tangible, utile, beau.


Mise en scène de David CHIESA
Lumières : Michael VORFELD
Dispositif vidéo : Kamel MAAD et Willehad GRAFENHORST
Dispositif photo : Kristof GUEZ

Avec :
Musiciens
Violoncelle : Martine ALTENBURGER
Saxophone, soprano et sopranino : Michel DONEDA
Synthèse analogique : Marc PICHELIN
Contrebasse : David CHIESA


Danseurs
Michel RAJI
Fine KWIATKOWSKI
Yukiko NAKAMURA
Li PING TIN

Voici un site qui parle de Traversée et dont j'ai tiré quelques unes des données ci-dessus : http://www.odyssee-perigueux.fr/

Libellés : , , , ,




Une petite selection de mes billets



Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

PERIBLOG COMPTE PLUS DE 340 BILLETS...

Voici ci-dessous mes 25 derniers billets. Voir les archives (dans la colonne de droite) pour le reste mois par mois