Le CH de Perigueux sur la liste noire publié le jeudi 22 janvier 2009

Quelle guigne alors... une simple croix tracée dans la mauvaise case et voici que le Centre Hospitalier de Périgueux (CHP) se voit coiffé du bonnet d'âne.

Quelle valeur peut-on donner au palmarès 2009 des hôpitaux ? Le CH de Maubeuge est-il premier de sa classe, parce que la lutte menée contre les infections nosocomiales dans ce lieu hospitalier de plus de 300 lits, est absolument irréprochable, ou bien est-ce parce que l'administration a coché les bonnes cases par erreur ou par dessein ?...

Le classement du Centre Hospitalier de Périgueux a souffert d'une petite faute d'inattention, et l'établissement devrait faire appel afin qu'on lui donne sur la liste, la place qui lui revient de droit.

Lisez ce qu'en disent les journaux suivants :Signature de la charte par Patrick Médée et Jean-Marie CazauranCH de Périgueux - Patrick Médée et Jean-Marie Cazauran signent la charte d'engagement des mains propres - 23 mai 2008
Voir sur Périblog, un billet au sujet du CHP ›

Libellés :




Commentaire de Anonymous natalic , le 23 janvier 2009 12:13  

En ayant travaillé dans une clinique, voici mon avis : c'est une questionnaire qui est adressé aux établissements et ceux-ci répondent dans un temps impartis assez long, à ce questionnaire sur leur bonne foi, aucune preuve n'est a fournir, il est donc trés facile d'être classé en tête, mais surtout il est complétement ridicule de ne pas répondre!

Commentaire de Anonymous Julien .B , le 23 janvier 2009 14:02  

Je trouve désolant qu'il faille toujours effectuer des soit disant classement de tout...
J'ai été patient au CHU de Périgueux, à la clinique du parc et francheville à Périgueux également et je n'en suis pas mort ni sorti avec une quelconque maladie. Je trouve même avoir passé un meilleur séjour au CHU de Périgueux qu'au CHU de Bordeaux. Ce n'est pas en cochant quelques cases que l'on peut juger d'un établissement. Cela serait plutôt en interrogeant les patients et anciens patients.

Pablo et Cherbero au CH de Perigueux publié le dimanche 1 juin 2008

Pierre Cherbero, pianiste et Pablo, peintre
Pierre Cherbero et Pablo
Flocon et Noisette, le museau affiné et la moustache fringante - signe de bonne santé - folâtraient dans les herbes devenues grasses d'avoir tant bu l'eau du ciel.

Je les ai étudiés quelques instants, puis j'ai poursuivi ma route jusqu'à l'Institut de formation en soins infirmiers, où Pablo le peintre et Pierre Cherbero le pianiste attendaient nonchalamment qu'on leur donne l'accord pour que l'un balance ses couleurs crues sur la toile de lin au son des notes jazzy et improvisées de l'autre.
Signature de la charte par Patrick Médée et Jean-Marie CazauranPatrick Médée et Jean-Marie Cazauran signent la charte d'engagement des mains propres

l'Institut de formation en soins infirmiers
l'Institut de formation en soins infirmiers de Périgueux
Le communiqué de presse avait été envoyés diligemment aux différents médias de la région, mais peu nombreux furent les journalistes qui se déplacèrent pour la journée des mains propres.

Il est vrai qu'en surface les termes « journée hygiène des mains » contrairement à « journée Monica Bellucci (ou Vincent Cassel, pour les dames) » manquent de zeste et ont bien du mal à enflammer les imaginations. Pourtant Danielle Vigier, infirmière hygiéniste avait eu la judicieuse idée d'inviter Pablo à exprimer sans la moindre préparation – m'a-t-il affirmé –, sa vision du sujet du jour ; et en ce qui me concerne, quand Pablo peint « live », c'est toujours un événement transcendant qui mérite bien que je lui consacre quelques uns de mes plus beaux pixels.

Pablo peignant sur la musique improvisée de Pierre CherberoPablo peignant sur la musique improvisée de Pierre Cherbero

Pablo sur le point de finir son tableau et vue rapprochée de sa mainPablo est ici sur le point de terminer son œuvre. La main, un de ses outils préférés.

L'audience était constituée notamment d'infirmiers et d'aides-soignants en formation ou confirmés, et aussi de Patrick Médée directeur du Centre Hospitalier de Périgueux, Jean-Marie Cazauran président de la commission médicale d'établissement du CHP et enfin du président du CLIN.

Que la performance commence

Pablo s'est lancé d'emblée dans sa peinture, traçant vaguement en bleu les contours d'une tête, d'une main et d'une paire d'ailes qu'il a par la suite agrémentées de couleurs plus vives. Les traits se sont précisés sous l'impulsion de la musique de Cherbero et au fil des minutes on pouvait reconnaître une figure énigmatique (et récurrente) sur la gauche du tableau, avec un haut-de-forme, semblable à celui que porte parfois le peintre, regardant se poser sur sa main tendue, la blanche colombe de la liberté. En un peu plus d'une demie-heure, alors que Cherbero égrenait ses dernières notes, Pablo signait. S'ensuivirent les applaudissement des spectateurs ébahis qui jusque là avaient fait preuve de beaucoup de réserve. Même si le personnel soignant et les médecins ne sont pas étrangers à la peinture (beaucoup d'entre eux peignent et prennent part à des expositions), le fait que cette performance ait eu lieu dans les locaux de l'hôpital peut en laisser quelques uns perplexes ; cette initiative, m'a-t-on dit, s'explique par le désir de faire occasionnellement entrer l'art et la créativité au sein d'un monde où ces attributs n'ont d'ordinaire pas leur place ; but atteint !... et bien que dans ce cas précis mon petit cerveau m'empêche d'en comprendre clairement la raison, j'aime que l'art soit à l'affiche partout, et surtout là où on ne l'y attend pas.

Photo de groupe de Pierre Cherbero, Pablo, Patrick Médée, Danielle Vigier, Frank LestradeDe gauche à droite : Pierre Cherbero (pianiste), Pablo (artiste peintre) commentent avec Patrick Médée (directeur du Centre Hospitalier de périgueux), sur le tableau qui vient d'être achevé. On peut apercevoir Frank Lestrade (directeur des Affaires Générales et de la Communication au CH) contre le mur à gauche et Danielle Vigier (infirmière hygiéniste et organisatrice de cet événement) derrière M. Médée, à droite.

Après avoir passionnément discuté avec la charmante Emelyne Faguet, chargée de mission au développement local de Saint-Astier, qui était là par curiosité et parce qu'un membre de sa proche famille travaille au CHP, je suis descendu en ville où mes pas ont de nouveau croisé ceux de Flocon et de Noisette toujours aussi insouciants.

La main, une œuvre de Pablo, peintre en Périgord
L'oeuvre de Pablo (déjà vendue). Comment l'intituler ?...
« Ah la vie est belle, me suis-je dit, lorsqu'on est un rat de laboratoire qui s'est fait la belle ! » Belle et brève comme elle le fut certainement pour Noisette que j'ai revu le lendemain aplati comme une crêpe au rond point de l'hôpital... suis-je le seul à avoir ressenti une pointe au cœur en constatant cette fin brutale ? J'ai eu le sentiment ce jour là, que tous les autres s'en lavaient les mains !

Institut de formation en soins infirmiers et d'aides soignants
80 avenue Georges Pompidou
24000 Périgueux, France
Tel : 05 53 05 25 89

Pour que Pablo et/ou Pierre Cherberro se produisent dans vos locaux, veuillez les contacter directement aux numéros ou adresses ci-dessous, ou via Périblog.

Pablo Corréa artiste peintre
20, impasse Anatole France
24660 Coulounieix-Chamiers, France
Tel : 06 74 38 01 00
www.atelierdepablo.fr

Pierre Cherbero
Mieux connu dans le monde de la musique sous le pseudo de Peyochanchan
Pierre Cherbero est à la fois un tourneur, producteur, musicien, interprète...
Pour le contacter, merci de vous rendre sur son espace MySpace et lui envoyer un message :
www.myspace.com/peyochanchanmusic

Pour info : Ce week-end Pablo est l'invité d'honneur du festival de l'art dans la rue à Sorges. Il s'agit d'un concours de peinture dans le même genre que le cadre d'or de Périgueux.

Bien sûr il ne prend pas part au concours car il est membre du jury. Il exposera une dizaine de toiles et fera aussi un peu de spectacle pictural, mais cette fois-ci, sans accompagnateur.

Les peintres dans la rue à Sorges dans le Périgord
- Les 31 mai et 1er juin 2008. Voyez le programme ›

Pour d'autres billets sur l'hôpital de Périgueux, Pablo etc. cliquez sur un des libellés ci-dessous.

Libellés : , , , , ,




Commentaire de Anonymous Florence , le 29 mai 2008 16:41  

Bonjour
j'ai pris plaisir à visiter votre blog
merci
bisous
Flo
http://decoflo.blog.mongenie.com

Commentaire de Anonymous NellyB , le 31 mai 2008 20:39  

Ton blog est très sympa, c'est dommage que les moteurs de recherche ne le liste pas dans les 1ers sites lorsque l'on fait une recherche sur périgueux ! Mais je l'ai quand même trouvé et ça me fait très plaisir que des gens comme toi aient une telle démarche pour sa ville, d'autant + que c'est aussi ma ville. Alors ça m'intéresse ! Salut Nelly

Hygiene des mains au CH de Perigueux publié le vendredi 23 mai 2008

Souvent lorsqu'on est à l'étranger, on entend dire que les français sentent mauvais et que la raison pour laquelle nous sommes devenus les rois du parfum, c'était pour cacher les odeurs... en Angleterre par exemple, on dit que nous n'utilisons qu'un savon par an... Exagération ou pas, il est certain qu'en France, mon nez est souvent agressé par les relents de moiteur provenant de la personne devant ou derrière moi lorsque je fais la queue. Il est aussi fréquent de voir sortir quelqu'un des toilettes (des hommes en particulier) sans qu'il se soit lavé les mains. L'hygiène chez un petit nombre de nos concitoyens est un concept nouveau qui ne fait pas encore partie des automatismes. Pourtant les médias nous ont souvent dit combien il est nécessaire de prendre une douche par jour et de se laver les mains régulièrement, et particulièrement après avoir visité le petit endroit* pour y faire, ce que les anglais appellent si pudiquement, « number 1 » ou « number 2 ».

*Le saviez-vous ? Si vous placez le pointeur de votre souris sur les mots soulignés ainsi mot souligné vous verrez apparaitre des informations supplémentaires concernant le mot, l'acronyme ou l'expression.

Le Centre Hospitalier de Périgueux, un beau soir de pleine lune 2007
Le Centre Hospitalier de Périgueux par un beau soir d'été 2007
L'importance d'avoir les mains propres va évidement de soi dans les hôpitaux où les infections nosocomiales sont la cause de milliers de morts chaque année. C'est à fin de renforcer le message que le ministère de la santé lance ce vendredi, la journée nationale de l'« hygiène des mains ».

Le Centre Hospitalier de Périgueux participera bien entendu à cet événement en organisant une journée d'information et de sensibilisation à destination de ses personnels.

Pierre Cherbero peint par Pablo
Landru ? non Cherbero
Pablo, peintre
Pablo, artiste peintre
Afin d'animer les bulles de savon, mon ami le peintre Pablo réalisera une œuvre originale en musique accompagné par Pierre Cherbero sur le thème de la propreté.

Notez que Pierre Cherbero se produit ce vendredi soir au Cercle, 3 rue Éguillerie.
Au fait, avez-vous vu le père de Pablo au journal de Jean-Pierre Pernaud mardi midi sur TF1 ? J'ai été étonné de constater que José Correa qui réside à Périgueux était présenté comme un peintre aquarelliste spécialisé dans les paysages de la Gironde. Quel acteur ! Je ne le connais pas bien du tout, mais je croyais que José Correa faisait surtout de l'illustration de livres (ça, ils le disent) et de l'acrylique chez nous en Périgord. Comme quoi, je ne sais pas tout... Le reportage est très réussi ; mais quel dommage tout de même que les mots Périgord, Dordogne et même Périgueux n'aient pas été prononcés une seule fois ! Depuis les élections municipales, ça n'arrive plus très souvent.
Voyez le reportage de TF1 ici ›

Voir ci-dessous le communiqué de presse pour la journée « hygiène des mains »

Communiqué de Presse

logo du Centre Hospitalier de Périgueux

JOURNEE NATIONALE « HYGIENE DES MAINS » AU CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX LE 23 MAI 2008 DE 9 H A 17 H A L’INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS

Avec la participation du peintre Pablo CORREA qui à cette occasion réalisera une œuvre originale en musique accompagné par Pierre CHERBERO sur la thématique de la journée.

Le Centre Hospitalier de PERIGUEUX participe à la journée nationale « hygiène des mains », instaurée par le Ministère de la Santé en organisant une journée d’information et de sensibilisation à destination de ses personnels.

Cette journée sera animée par son Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales(CLIN), son équipe opérationnelle en Hygiène Hospitalière, ses correspondants en Hygiène Hospitalière et l’Institut de Formation en Soins Infirmiers.

Le Centre Hospitalier de PERIGUEUX, représenté par son Directeur et le Président de la CME, signeront une charte de 10 engagements pour les quatre années à venir en écho à la signature par la France de la charte OMS visant à réduire les infections associées aux soins.

Ces engagements visent à poursuivre et renforcer l'implantation de la désinfection des mains, par frictions avec des produits hydro-alcooliques, déjà conduite par les professionnels du Centre Hospitalier de PERIGUEUX et le Comité de Lutte Contre les Infections Nosocomiales.

LES MEDIAS SERONT ACCUEILLIS A PARTIR DE 15 H 30

A L’INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS

(Le programme de la journée du 23 mai 2008 « hygiène des mains » est joint en annexe)

Vu,
Le Directeur du Centre Hospitalier de Périgueux, Patrick MEDEE

Diffusion :

  • La Dordogne Libre
  • Journal Sud-Ouest
  • L’Echo de la Dordogne
  • Radio France Bleu Périgord
  • France 3 Périgords

Contact :

Franck LESTRADE, Directeur de la Communication
(Tél. : 05 53 45 25 62 – Fax : 05 53 45 28 07)

logo du Centre Hospitalier de Périgueux

PROGRAMME DE LA JOURNEE DU 23 MAI 2008 « HYGIENE DES MAINS » AU CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS : DE 9 H A 17 H

Avec la participation du peintre Pablo CORREA qui à cette occasion réalisera une œuvre originale en musique accompagné par Pierre CHERBERO sur la thématique de la journée, à 15 h 30.

LE MATIN :

SEQUENCES 1 et 2 de 9 h à 10 h 30 et de 11 h 30 à 13 h :

- Actualités sur les Bactéries Multi résistantes ;

- Présentation du CD Rom, réalisée par le Centre Hospitalier de Périgueux, sur « la Friction Hydroalcooliques des Mains » ;

- 2 ateliers : « Frictions hydroalcooliques » et « Lavages des Mains ».

10 h 30 à 10 h 45 : Pause café.

10h 45 à 11 h 30 : Quizz animé Questions/Réponses en Salle TG3 : 2 ateliers.

L’APRES-MIDI :

SEQUENCES 3 et 4 de 14 h à 15h 30 et de 16 h 30 à 17 h 30 :

- Actualités sur les Bactéries Multi résistantes ;

- Présentation du CD Rom, réalisée par le Centre Hospitalier de Périgueux, sur « la Friction Hydroalcooliques des Mains » ;

- 2 ateliers : « Frictions hydroalcooliques » et « Lavages des Mains ».

15 h 30 à 15h 45 : Pause café – ACCUEIL DES MEDIAS – Signature de la Charte.

15 h 45 à 16h 30 Quizz animé Questions/Réponses en Salle TG3 : 2 ateliers.

Libellés : , , , , ,




Commentaire de Anonymous Anonyme , le 23 mai 2008 23:07  

Magnifique la photo du centre hospitalier super

Commentaire de Anonymous Katia , le 31 mai 2008 20:41  

juste pour repréciser : c'est à partir de la Renaissance que les seigneurs ne se lavaient plus, ou du moins qu'ils n'osaient plus se laver car soit disant l'eau "allait leur enlever leur force et leur vertu" (gloups!!!! )et aussi il faut bien le rajouter, car, beaucoup de bains publics ont été fermés sous des prétextes moraux au XVIeme (re-gloups! ) bref c'est à partir de cette période, qu'on surnomme "la crasse parfumée" que les français ont cette réputation....
portez vous bien! Katia

Commentaire de Anonymous Anonyme , le 13 juin 2008 18:57  

Je mets du temps à réagir mais tu n'es pas très objectif sur cet article. En effet tu sous-entends que les hommes se lavent moins les mains que les femmes lorsqu'ils sortent des wc. or, pour une telle affirmation, il faudrait que tu ailles vérifier dans les toilettes des dames si celles-ci sont plus propres que les hommes !!! Allez, c'est une blague, j'espère que je n'ai pas taché ton amour propre, je ne sais pas comment il faudrait que je fasse pour te le laver. Gros bisous. TTNE

Lutte contre le VIH / SIDA à Périgueux publié le vendredi 30 novembre 2007

Dimanche dernier au théâtre de Périgueux, en parallèle à un spectacle culinaire élaboré par deux chefs de renoms : Jean-Francois Laroussarie et Hubert Tarbouriech et donné pour le bénéfice de Réseau VIH, le peintre Pablo à créé une toile devant une foule d'environ 700 spectateurs. Il l'a gracieusement offerte au Docteur Philipe Lataste, responsable du service de médecine qui accueille des malades atteints d'affections médicales concernant la gastro-entérologie, l'infectiologie y compris les maladies tropicales et le VIH.

Photo de groupe de Patrick Médée, Jean-Paul Daudou, Pablo, Docteur Philippe Lataste, Jean-Francois Laroussarie, Hubert Tarbouriech
De gauche à droite : Patrick Médée, Jean-Paul Daudou, Pablo, Docteur Philippe Lataste, Jean-Francois Laroussarie, Hubert Tarbouriech

Franck Lestrade, Directeur des Affaires Générales et de la Communication au Centre Hospitalier de Périgueux a organisé une petite célébration mercredi dernier pour officialiser le don fait par le peintre et qui depuis égaye le couloir du service medical.

Y étaient convié : Dr. Lataste, Patrick Médée (Directeur du C.H. de Périgueux), Jean-Paul Daudou (1er Adjoint au Maire de la ville), Pablo et enfin les deux comparses du spectacle de dimanche. M. Lestrade n'a pas oublié d'inviter le personnel soignant à partager les rafraîchissement et d'excellentes viennoiseries faites maison. Messieurs Daudou, Médée et Tarbouriech ont profité de ce rassemblement pour rendre à ces femmes et hommes un hommage touchant et tout à fait mérité.

Article du journal Sud Ouest au sujet du spectacle de dimanche 25 novembre donné au théâtre de Périgueux. Mise a jour 18 janvier 2008 : Malheureusement je viens de me rendre compte que Sud Ouest faisait payer pour les articles archivés (3.30€ pour celui-ci). C'est fort ennuyeux, surtout lorsqu'il s'agit d'articles qui relatent de faits divers ou d'évènements exclusivement régionaux voire locaux.

Jean-Francois Laroussarie Chef et formateur à l'école hôtelière du Périgord, Boulazac.
Site Web : L'école hôtelière du Périgord

Hubert Tarbouriech propriétaire et chef
La table du Pouyaud
Route de Paris
24750 Champcevinel (sortie de Périgueux)
tél. +33 5 53 09 53 32
fax. +33 5 53 09 50 48
Site Web : La table du Pouyaud
Hubert Tarbouriech a écrit le livre ci-contre  «Des fourneaux d'antan à ma table en Périgord »

Libellés : , , , , ,




Commentaire de Anonymous Roger Oxöh , le 11 janvier 2008 14:28  

Je passe souvent mes vacances dans la région de St Crépin d'Auberoche, je profitais dernièrement de trainer mes baskets dans Périgueux, (le lendemain de Noël... pas un chat, c'est formidable! la ville pour moi tout seul!!), je constatais que Pablo décorait des murs vides de ses dessins et peintures.
Ce type a du talent, c'est sûr, et c'est grâce a ton blog que j'ai retrouvé sa trace.
Merci mille fois!

Roger

Une petite selection de mes billets



Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

PERIBLOG COMPTE PLUS DE 340 BILLETS...

Voici ci-dessous mes 25 derniers billets. Voir les archives (dans la colonne de droite) pour le reste mois par mois