Maurice Melliet dévoile deux livres chez Marbot publié le jeudi 16 avril 2009

Si vous avez un moment pendant l'heure de votre déjeuner ce jeudi 16 avril...

Hervé Couasnon - le poète escaladeur. Un livre concocté par Maurice Melliet


Hervé CouasnonIl s'agit d'un nouveau livre retraçant (jusqu'à aujourd'hui) la vie et les frasques d'Hervé Couasnon le poète escaladeur bien connu des Périgourdins (et des forces de l'ordre chargées de protéger nos personnalités politiques). Le livre qui abonde de photos, de coupures de presse et d'anecdotes concernant ce grand manifestant pacifiste, sortira en fin de matinée chez Marbot au 21 cours Montaigne. Si vous regardez bien à l'intérieur, vous y trouverez une photo de groupe sur laquelle je figure ainsi qu'une ou deux références faites à Périblog.

Un autre livre, Les vagabonds du bon dieu (tome 1) qui a pour sujet celui d'un périple à travers l'Europe du sud avec l'âne Pilou, vécu et narré par Jean Kina et mis en forme par Maurice Melliet sera lui aussi lancé par Maurice, Jean ou Pilou.

Faites plaisir ou faites-vous plaisir...

Pour plus d'informations, voir l'invitation à la conférence de presse en bas de ce billet.

Bien entendu ces livres seront sans doute aussi disponibles dans les autres magasins de livres de la ville comme à La Mandragore, à La Maison de la Presse ou encore aux Livres et Nous.

[ Dédicace chez Marbot demain samedi, de 15 heures à 18 heures, en compagnie d'un autre ami aventurier Jean Kina. ]


Cela faisait longtemps que je ne vous avez pas montré un de mes ciels périgourdins. Celui ci-dessous a été photographié hier soir à la fin d'une belle averse. La Dordogne va être bien verte ce printemps, si ce temps continu.Périgueux sous un ciel de pluie

INVITATION CONFÉRENCE DE PRESSE
à la librairie Marbot à Périgueux
le jeudi 16 avril 2009 à 11h00
pour la sortie de deux nouveaux livres

Hervé Couasnon le poète escaladeur de Maurice Melliet dans la collection « Les inclassables »


Hervé Couasnon
Deux parcours à l’opposé mais à la fois, très proches par l’exploit et la ténacité de ses acteurs.

Maurice Melliet enrichit la collection « Les Inclassables ». Après avoir écrit, illustré en partie et mis en page le livre sur Jean Boussuges avec un deuxième personnage, lui aussi poète à sa manière : Hervé Couasnon, le poète escaladeur : mille facéties et provocations font de sa vie une riche promenade sur les toits, les grues et les clochers de France en lançant sa prose et ses coupes et coups de gueule au travers de la société, voir des tartes de mauvaise qualité…

Riche en photos, en coupures de presse, en communiqués sur Internet et en anecdotes, la vie d’Hervé ne sera plus un secret pour le lecteur !

Les « couasnonades » ne manquent pas, notre personnage est haut en couleur, il réagit à chaque injustice. Il veut aider la veuve et l’orphelin qu’il qu'il fut lui-même à la naissance… Il tente ce qui n’est pas possible ! Et il réussit ! Ce livre le « livre » en pièces détachées malgré son caractère entier !

Les vagabonds du bon dieu tome 1 écrit et vécu par Jean Kina et Pilou

Jean Kina compagnon d’Emmaüs à Chamiers & son âne Pilou : un parcours de 11.000 km de Périgueux à Périgueux où, parti pour Saint-Jacques de Compostelle, le pèlerinage se poursuit jusqu’à Fatima au Portugal. Traverse l’Espagne d’Ouest en Est pour rejoindre Perpignan et faire une pose pour Noël à Chamiers afin de repartir d’un bon pied… Surtout ceux de Pilou qui avait bien entamé ses sabots sur le bitume…

Le premier livre raconte la première étape avec l’aide de Maurice Melliet qui offre 4000 cartes postales et qui reçoit des nouvelles tout au long de ce périple et qui archive et textes, photos, relations de voyages...

Le deuxième à venir racontera la marche entre Perpignan jusqu’à la frontière Turque en passant par l’Italie, la traversée en bateau avec Pilou et le retour malgré eux pour des raisons purement politiques qui empêchent un âne vacciné de pénétrer en territoire turque à partir de la Grèce… L’éternelle guerre entre ces deux pays ! Mais ça ; c’est une autre histoire ! Attendez plutôt le tome 2 !

Libellés : , , ,




Commentaire de Anonymous josie , le 16 avril 2009 22:26  

Un livre intéressant vu tes écrits. J'irai faire un tour chez Marbot...
Je vois que hier soir tu n'as pas résisté à immortaliser ce ciel après l'orage . Une lumière magnifique que j'ai raté, n'ayant pas mon appareil à portée de main dommage, mais je profite avec plaisir de la tienne.
A bientôt William et bonne nuit ! Peut-être que le marchand de sable est passé ce soir -:)))

Commentaire de Anonymous boguy , le 19 avril 2009 00:27  

Ce ciel d'orage est...extraordinaire !
Merci pour le comm sur l'article Vésunna; j'avais bien pensé te contacter mais c'était un passage rapide, la prochaine fois je te ferai signe.

Eclat de rouge et jaune sur Perigueux publié le vendredi 20 février 2009

Concernant mon prochain billet qui risque de tarder, je ne connais pas un moyen plus charmant pour vous faire patienter, que de poster la photo d'un coucher de soleil sur Périgueux. Malheureusement ils se font rares cet hiver. J'ai capturé celui, pas très charmant, de mardi dernier. Le rouge et le jaune crevant un ciel lourd et sombre comme une chape de plomb, donnaient au soir une oraison dramatique.
Couché de soleil au-dessus de Périgueux le 17 février 2009
échantillon du soleil couchant du 17 février 2009
Détail de la photo ci-dessus

J'ai assisté jeudi soir à la performance de Pablo, Eva Dessales et de Pierre Cherbero organisée par le Rotary Club de Périgueux (cité de Vésone) et les Éditions Couleurs Périgords. Celle-ci a remporté un énorme succès et, fait notable, j'y ai goûté pour la première fois à de la vraie truffe... je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai de nombreuses photos à optimiser et, dû à mon autre occupation, je ne prévois pas d'y travailler avant le week-end.

Je posterai, par la même occasion, les quelques photos prisent par l'ami Francis qui s'est rendu à la soirée du All Boards Family au Sans Réserve.

Pour vous mettre l'eau à la bouche (« to whet your appetite » petite leçon d'anglais pour ceux qui sont en vacance - passez votre souris sur le texte souligné), voici deux photos pour illustrer les évènements.
Premier Mouvement, une performance donnée par Pablo assisté d'Éva Dessalles qui a écrit les textes et de Pierre Cherbero qui la accompagné au piano et au chant - Rotary Club le 19 février 2009
Premier Mouvement, une performance offerte par Pablo assisté d'Éva Dessalles pour le texte et de Pierre Cherbero pour la musique et le chant

All Boards Family au Sans Réserve le 19 février 2009
All Boards Family au Sans Réserve - photos © Francis Aviet

Bon vendredi à toutes et à tous, W

Libellés :




Commentaire de Anonymous Alti , le 20 février 2009 08:11  

Alors t'as vraiment pas pu faire de la planche à roulettes, quel dommage
...

Commentaire de Anonymous beauvert , le 20 février 2009 09:56  

Avec un peu de musique .....
un viel Armagnac...
ça peut le faire !

(and thanks for the 1st english lessson !)

Commentaire de Anonymous MMN , le 20 février 2009 09:57  

Quelles magnifiques couleurs ! Ce coucher de soleil est extraordinaire ! Merci William

Commentaire de Anonymous josie , le 21 février 2009 11:08  

Je ne le trouve pas dramatique ton coucher de soleil ( que j'ai raté en passant ), je le trouve plutôt fascinant !
Bon week-end William !

Commentaire de Anonymous Karine , le 22 février 2009 05:14  

j'aime bien le coucher de soleil, auquel je ne trouve cependant aucun accent dramatique (c'est mon point de vue, ou c'est la photo qui n'a pas forcément laissé filtrer cette dimension ?) Et merci pour la leçon d'anglais ! Au fait, et pourquoi pas un billet bilingue ?

_______________Merci pour le com (et les autres plus haut______________
Je ne sais pas... le rouge et le noir sont souvent des notes de couleurs que l'on associe avec le drame. Mais ce coucher de soleil n'est pas aussi puissant que d'autres photographiés durant les deux dernières années. Le ciel cet hiver ne s'est pas prêté au jeu.

J'ai souvent pensé traduire mes billets en anglais pour attirer une audience d'expatriés anglophones, mais je le répète, ce blog ne me nourri pas et il prend déjà beaucoup (trop) de mon temps.
Si toutefois, je (ou quelqu'un d'autre) trouve une idée pour le rendre viable financièrement, j'y travaillerai à plein temps et là, j'ajouterai une version anglaise. C'est d'ailleurs dommage que mon anglais ne soit pas utilisé plus que cela, dans ma vie privée ou mon travail. W

Les soleils couchants de Perigueux publié le mardi 24 juin 2008

À 22h passé hier soir alors que je cherchais désespérément un peu d'air frais, j'ai vu le ciel exploser au delà de Chancelade en un kaléidoscope de rouge, d'orange, de jaune, de bleu et de gris plombé. La configuration des formes, des couleurs et des lumières changeait constamment après seulement quelques secondes, jusqu'à ce que le soleil disparaisse enfin sous l'horizon dans un panaché de rouge et de noir. Voici un de ces meilleurs moments.

Mise à jour : 27 juin
J'avais parlé de plusieurs changements superbes dans l'aspect du ciel ce soir là. J'ajoute aujourd'hui deux autres photos prisent quelques minutes, avant celle au bas de ce billet.

Soleil couchant au-dessus de Chancelade le 23 juin 2008

Soleil couchant au-dessus de Chancelade le 23 juin 2008

Soleil couchant au-dessus de Chancelade le 23 juin 2008

Libellés : , ,




Commentaire de Anonymous Maryse , le 25 juin 2008 12:27  

mais c'est chez moi et je n'ai rien vu !!! grrrr
au moins grâce à toi, je le vois en photo. Bonne journée W. Bises

Commentaire de Anonymous Muse , le 27 juin 2008 10:12  

Moi non plus, je n'ai rien vu ! c'est décidé, maintenant, je lève la tête !

_________________Réponse__________________

Merci pour les commentaires.

Hier soir (mercredi) j'étais en ville je n'ai pas fait attention au coucher de soleil et la nuit d'avant le ciel était si sombre qu'on ne pouvait même pas l'apercevoir au travers des nuages.

Ce coucher de soleil date du soir d'avant (lundi soir). Je suis resté une bonne vingtaine de minutes à observer le coucher de ma fenêtre et je prenais une photo à chaque fois que la lumière changeait. J'ai zoomé sur une portion de la meilleure vue pour faire ressortir encore plus l'effet dramatique du moment. La photo est prise de Périgueux, près de l'hôpital dans la direction de Chancelade (et non pas à Chancelade même). W

Commentaire de Anonymous Emilie , le 27 juin 2008 12:54  

C'est la première que j'ose laisser un commentaire sur votre site... Je suis arrivée en février dernier à Périgueux depuis Paris, et j'ai appris à découvrir cette ville en m'y baladant déjà, et en venant sur votre site que j'ai découvert un peu par hasard. Depuis, je viens vous rendre visite de manière invisible de temps à autre.
Et puis, mercredi soir, en cherchant un petit restaurant sympa, je vous ai aperçu à la terrasse des Cigales je crois... J'ai dit à mon compagnon : "regarde, c'est William, celui qui a fait un site internet où il parle de Périgueux."
J'étais aussi intimidée que devant une célébrité...
En tout cas, votre site est bien agréable à visiter... j'y prends beaucoup de plaisir.
A bientôt peut-être...
Amicalement
Emilie

_________________Réponse__________________

Merci pour le commentaire. Vous me faites rougir...

Venez tendre la main (ou la joue) la prochaine fois. Vous savez, les « stars de l'info en ligne » sont des gens simples ;-)

Intéressant blog que vous avez là... à recommander à tous les passionnés de la lecture contemporaine.

Commentaire de Anonymous le24 , le 27 juin 2008 14:22  

William, tes photos sont superbes. En Dordogne, aucunement besoin d'utiliser photoshop pour illustrer la beauté des couchers de soleil :-)
Si tu es matinal, tu as sans doute constaté les somptueuses lumières au lever du soleil...
A bientôt
_________________Réponse__________________

Malheureusement les photos sortent un peu grisâtre de mon appareil (qui n'est pas très sophistiqué comme tu le sais, et j'ai besoin de retirer ce voile grâce à Photoshop (que ferais-je sans lui ?). Les matins ? Non je n'en ai pas encore observé beaucoup... mais je crois de toute façon que je préfère les couleurs dramatiques du soir aux teintes subtiles et pastelles du matin. A+

Commentaire de Anonymous Mathylde , le 25 juillet 2008 16:53  

P'tit coucou William pour te remercier de tes gentils commentaires...
Bravo pour tes magnifiques photos.
Ces nuages me rappellent quand j'étais enfant, que je regardais les nuages et que je m'inventais des histoires(d'évasions) à partir de leurs différents aspects... (pas de télé ni d'ordi ni de nintendo à l'époque).
Bonne continuation sous le soleil Périgourdin...
Mathylde

Les soleils couchants de Périgueux publié le mardi 17 juin 2008

Soleil couchant au dessus de Périgueux le 17 juin 2008Soleil couchant au dessus de Périgueux le 17 juin 2008

Comme je n'ai pas trop de temps pour écrire sur Périblog cette semaine, je vous offre un nouveau coucher de soleil photographié hier soir. Si vous êtes comme moi, vous ne vous en lasserez pas. Sinon, merci de prendre votre mal en patience.

Vous voyez ici les réflexions du soleil capturées par les nuages. Le soleil est invisible, étant placé sur ma droite hors du champ de l'objectif. J'ai fait, comme d'habitude, ressortir un peu les couleurs et le contraste. À ce propos, j'ai atténué les couleurs trop poussées de l'angélus posté voici quelques jours.

C'est vrai que mes ciels périgourdins paraissent parfois trop irréels, mais ils sont pourtant bien réels et moi il me font rêver. Un peu comme ceux qui apparaissent dans les allégories de la renaissance italienne montrant des scènes religieuses.

Nous avons eu un temps exécrable toute la journée mais cette lumière rend la gélule plus facile à avaler. Un temps meilleur nous est promis dès mercredi alors courage et gardez le sourire. W, votre cyber-chroniqueur qui stresse un peu en ce moment...

Libellés : , ,




Commentaire de Anonymous Pascal Guillerm , le 19 juin 2008 00:21  

Bonsoir Puisque vous aimez les soleils couchants colorés, peut-être apprécierez la promenade dessinée et colorée à cette page : http://pascal.guillerm2.free.fr/perigueux.htm. Le défi est de reconnaître toutes les vues de Périgueux. à bientôt Pascal

W répond : Merci Pascal, c'est du très beau travail.

Commentaire de Anonymous sylau85 , le 20 juin 2008 22:29  

Très très très belle photo !

Le Rotary International et Cine Passion publié le dimanche 8 juin 2008

Petit Gibus et la place de la ClautrePetit Gibus dans « La guerre des boutons » lors du cinéma en plein air organisé par le Rotary International et mis en œuvre par Ciné Passion en Périgord, et le vide-greniers du 1er juin sur l'horrible place de la Clautre sous un ciel menaçant.
J'aimerais vous parler de ma nuit « La guerre des boutons » au parc Gamanson où il faisait si froid que je ne cessais de me dire : « Si j'aurais su, j'aurais pas venu » ; de ma balade lors du vide-grenier près de Saint-Front l'autre dimanche ; de la ré-ouverture du bar-restaurant La Vertu et de bien d'autres choses... mais j'ai procrastiné de trop la semaine dernière et j'aimerais rattraper le retard accumulé ; alors j'ai choisi seulement de vous faire partager quelques secondes de grand bonheur...
Angélus sur Périgueux vers Chancelade 07 juin 2008Ce panoramique d'un soleil couchant hier sur Périgueux est composé de deux photos que j'ai mises bout à bout
Rotary International
Périgueux
1 Cours Fenelon, B.P. 7003, 24000 Périgueux
Tel : 05 53 53 78 59
Périgueux Cité de Vésone
11 Rue Sainte, Ursule, 24000 Périgueux
Tel : 05 53 81 11 30
Web : http://www.rotary.org/

Libellés : , ,




Accalmie publié le mercredi 4 juin 2008

Soleil couchant à Périgueux, direction Chancelade, le mardi 3 juin 2008Coucher de soleil au dessus de Périgueux en direction de Chancelade, le mardi 03 juin 2008
Le dramatique coucher de soleil de ce mardi soir est de bon augure pour demain ; et comme le mercredi est jour de marché, il serait bêta de ne pas en profiter pour venir en ville acheter sa laitue et siroter un bon arabica (ou un 50% arabica 50% robusta comme je fais) sous les doux rayons printaniers*.
*Mise à jour : mercredi soir : je me donne un zéro pointé pour avoir cru que nous pourrions nous promener en bras de chemise alors qu'il faisait relativement frais et que le soleil s'est fait timide.

Hourra !!!

J'ai pris possession de mon nouvel écran hier. Il est de bonnes dimensions et me convient parfaitement pour le traitement d'images, mais le texte, avec les 'i' qui se fondent un tant soi peu avec les 'l' et les pattes des mouche qui ressemblent à des pattes de nouche, n'est pas aussi net qu'il était avec l'écran du portable. Une seule solution : m'assurer que j'utilise bien le bon pilote pour l'écran et le PC et jouer avec les paramètres ; et si rien n'y fait, je m'en contenterai.

Libellés : , ,




Commentaire de Anonymous lisbeth , le 4 juin 2008 21:18  

Cette photo est vraisment super dommange que l'on ne puisse la mettre en poster bravo à l'artiste

Commentaire de Blogger Clare , le 6 juin 2008 12:01  

Ummmmmm. Et le soleil?

Orage sur Périgueux - 1er août au soir publié le mercredi 1 août 2007

Orage 1er août 2007 au soir, vue prise à partir de ma fenêtre.Non mais, où pouvez vous voir un ciel comme celui-ci ailleurs que dans le Périgord (vue de ma fenêtre)?...

Afin de faire prospérer mon affaire (visitez FRANCESOLO.COM), j'ai pensé, l'an dernier, partir m'installer plus au sud de la France - Aix-en-Provence, Avignon, Toulouse... - mais j'ai douté pouvoir y retrouver les mêmes ciels... Je suis un incorrigible romantique. Il n'y a plus qu'à espérer que mon affaire prospèrera ici (si vous connaissez des personnes ou des entreprises qui ont besoin d'un super site Web, merci de leur parler de moi).

Il faut être aux aguets du moindre changement du ciel lorsqu'on veut prendre une photo de la sorte. Quelques secondes suffisent pour qu'un ciel insignifiant se transforme en quelque chose d'absolument grandiose. Des nuages clairsemés au travers desquels un soleil rougeoyant se fraye un passage et jette ses flammes sont les éléments qui vous mettront sur la piste. C'est dans ces conditions qu'il faut sortir l'appareil photo et attendre l'instant furtif où le ciel s'embrase.

Petite info pour les infographistes qui se posent des questions : j'ai effectivement appliqué une curve automatique dans Photoshop, puis j'ai dupliqué le calque de la photo principale, auquel j'ai appliqué 'lumière dure' réduite à 30% pour mieux faire ressortir le contraste des nuages. Ceci a eu aussi pour effet d'intensifier un peu les couleurs sans en changer la gamme. La scène avait été rendue un peu terne sur ma photo originale.
Cliquez sur le bouton ci-contre pour :
Mon appareil photo est un Sony Cybershot numérique 7.2 Méga Pixels.



Ciel d'orage à Périgueux en août 2007 (lien vers Daily Motion)
envoyé par tuttahlo

Libellés : , , , ,




Commentaire de Anonymous Lo , le 21 août 2007 13:48  

ah ah rigolo dis donc, je suis pas une fervente de la nature, mais là c'était trop chouette ce ciel!! je suis à 10min au nord de périgueux!!
et c'est drôle j'ai le même appareil que toi!! mais je prend de moins belles photos! ;)

Commentaire de Blogger William Lesourd , le 21 août 2007 15:00  

Bonjour Lo
Il est rare que je poste mes photos sans améliorer leur apparences un tant soit peu avec Photoshop (logiciel professionnel de traitement photo).

Comme tu peux constater en cliquant sur le bouton 'voir la photo originale', celle-ci est plus terne et moins bien cadrée que la photo du dessus.

Quand tu prends une photo avec un si petit appareil, tiens le bien fermement dans tes mains lorsque tu appuies (doucement) sur le déclencheur afin d'éviter le flou. Lorsque j'ai pris la photo des nuages, j'ai posé l'appareil sur le rebord de la fenêtre et j'ai utilisé le déclencheur automatique. Quand tu prends tes photos, essaies de te caler contre un arbre ou un poteau. Je ne sais pas quel ordinateur tu utilises, mais il doit être possible de télécharger un logiciel gratuit qui te permettra de renforcer les couleurs et de rendre les photos plus nettes. Recherche ces mot clés dans Google : logiciel gratuit traitement photo
Kissous W

Une petite selection de mes billets



Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

PERIBLOG COMPTE PLUS DE 340 BILLETS...

Voici ci-dessous mes 25 derniers billets. Voir les archives (dans la colonne de droite) pour le reste mois par mois