Printemps des poetes - Toi mon tout publié le jeudi 12 mars 2009





Toi, mon Tout


Mon Émilie sans qui je ne puis être moi;
Ma fée, donc mon bienfait, et mon plus noble émoi
Palpitant, je survis, et, d'amour affamé;
Déguste avec respect ce qui, en Toi femme est,
Chauffe mon cœur transi, toi, mon toit, mon tout,
Ma fleur de paradis, mes îles Touamotou.



Jean-Claude Thaury pour R. E. V. Périgueux, samedi 7 mars 2009




Jean-Claude Thaury devant le café de la PlaceÀ la suite du décès d'une dame près de la place du Marché au Bois, la semaine dernière, j'ai fait brièvement référence à mon vieux monsieur (qui n'est pas si vieux que cela d'ailleurs).

Samedi je l'ai aperçu tête nue, assis à une table du café de la Place, griffonnant et raturant quelques mots sur un morceau de papier.

Quand il eut terminé, il me laissa lire son sixain. Je me suis aperçu qu'on pouvait être un vieux monsieur et néanmoins abriter un cœur aussi romantique et aimant que celui d'un tout jeune homme. Incorrigible sentimental, je lui ai rendu son papier la larme à l'œil.

[ Note de la rédaction  : Jean-Claude Thaury est décédé des suites d'une maladie fin 2009 ]


© photo de Tuamutu (anciennement appelée Touamotou) provenant de la galerie de Mathetdjam sur flickr

Libellés : , , ,




Commentaire de Blogger Karine , le 12 mars 2009 09:57  

merci pour ce billet, plein de charme, de douceur et de poesie. Très jolie bouffée d'air pur !

Le printemps des poetes Perigueux 2009 publié le samedi 7 mars 2009

Avez-vous eu, comme moi-même hier soir, la sensation d'avoir bien travaillé ? Avec un enthousiasme neuf et requinquant, je me suis attelé à plusieurs tâches aujourd'hui achevées, ou en passe de l'être. Pris dans cet élan industrieux, j'ai dû délaisser Périblog qui m'a même lâché en fin de semaine, en montrant une erreur 404 au lieu des pages habituelles ; mais tout est vite revenu dans l'ordre et me voici brièvement de retour au clavier.

Thierry Bacofin à la guitare
Thierry Bacofin à la guitare
L'essentiel est que l'on soit satisfait de sa semaine. Pardonnez-moi de me vanter à ce point pour un accomplissement qui doit vous paraître ordinaire, mais la satisfaction d'un travail bien fait est un sentiment qui m'a fait défaut dernièrement et il méritait donc d'être signalé... aussi aujourd'hui, comme pour me récompenser, je vais me détendre, bavasser, boire une bière brune ou un verre de vin, peut-être aller voir un des films en VOST qui paraissent en ce moment au Cap cinéma et, me rendre en fin de soirée au Marco Palo sur son Vélo, écouter Pierrot Noir et mon copain Thierry Bacofin (membre du club des Hydropathes de Périgueux) interpréter poèmes et chansons. C'est ici que débutera en quelque sorte le Printemps des poètes 2009, festival annuel à la barre duquel on trouve Hervé Brunaux. Beau programme dont je me délecte par anticipation.

Quant à vous, quelle sera votre juste récompense ?

Bonne journée à toutes et à tous, W

Poster pour Expoésie Jeunesse à Périgueux - on voit Patrick Gomez musicien à gauche sur la photo

Le Printemps des Poètes 2009


Samedi 7 mars : 20h30 Marco Polo sur son Vélo avenue du Maréchal-Juin, Périgueux.

Soirée poésie avec Le Club des Hydropathes de Périgueux et la complicité de Pierrot Noir

Soirée sur le thème « d’en rire », proposé au niveau national par le Printemps des Poètes. L’animation chant et musique sera assurée par Thierry Bacofin, lui-même poète hydropathe, qui s’accompagne à la guitare. Entrée gratuite.

Mardi 10 mars : 20h30 Centre culturel Agora, Boulazac

« L’Oral et Hardi », allocution poétique par Jacques Bonnaffé/Cie Faisan

Ce portrait de l’artiste en hercule de foire regroupe quelques grands textes du poète belge Jean-Pierre Verheggen, inventeur de l’opéra bouche, et aventurier de l’« ouissance », à la fois jouissance de l’oreille et jouissance par l’oreille (selon André Velter).

À propos de Jacques Bonnaffé, dans Télérama : « Son spectacle, littéralement
explosif, où il fait preuve d’une truculence rabelaisienne, est un petit régal. »
Durée : 1 heure. Tarifs : de 7,50 à 20 €.

Jeudi 12 mars : 19h Galerie verbale Le Paradis place Faidherbe, Périgueux

« Mémoire Méduse, Requiem »

lecture d’un polarpoème de Hervé Brunaux, Patrick Chouissa, Michel Gendarme ; musique de Delphine Barbut ; images de Bastien Dessolas.
Un poème, une histoire policière, trois auteurs qui croisent leurs tirs par courriels, avant d’être rattrapés par des nuages électriques de sons et d’images.
Résultat de l’expérience : une lecture singulière à quatre voix, un objet public non
identifié où la poésie se frotte au suspense, à moins que ce ne soit le contraire.
Durée : 40 minutes. Tarif : 8€.

Vendredi 13 mars : 19h Café de la Place place du Marché-au-Bois, Périgueux

Scène ouverte Pays-Poésie

Invité d’honneur : Charles Pennequin. Soirée animée par le groupe Red Fish.
Chacun est invité à participer en lisant au micro sa prose poétique, son sonnet, son églogue, sa pastourelle, sa cantilène, sa canzone, son élégie, son madrigal, son odelette, en toute liberté d’expression. Avec une consommation offerte à chaque lecteur pour dégeler les plus hésitants !
Un buffet sera également offert par Pays-Poésie à la suite des lectures.
Entrée gratuite.

Libellés : , , ,




Commentaire de Anonymous Beauvert , le 8 mars 2009 01:22  

Beau et alléchant programme !Merci de nous en informer

ps :

"Prix dans cet élan industrieux"

tout a un prix de nos jours....
_________Merci pour le com________
Oui merci d'avoir relevé cette stupide erreur (qui n'était pas la seule), j'étais pressé et j'ai un peu bâclé ce billet. W

Une petite selection de mes billets



Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

Téléchargement des signets en cours / Tabs loading

PERIBLOG COMPTE PLUS DE 340 BILLETS...

Voici ci-dessous mes 25 derniers billets. Voir les archives (dans la colonne de droite) pour le reste mois par mois